Kieli Vol.1 - Actualité manga

Kieli Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 09 Febuary 2009


La jeune mangaka Shiori Teshirogi a tapé dans l'œil de Tonkam. Après Delivery qui a récolté un avis assez mitigé, la voilà avec un nouveau titre court mais à 180 degré du précédent.
Contrairement à ce que laisse croire le résumé, il ne s'agit pas d'un shojo fantastique où l'héroïne rencontre un vampire beau gosse. On en est loin !

L'histoire prend place sur une autre planète, une colonie terrienne. La population vit sous le joug d'une dictature religieuse. Tout est contrôlé par l'Église, comme par exemple la musique. Sur ce caillou vit Kieli une jeune orpheline qui croit son monde abandonné par dieu et qui peut voir les fantômes. Elle va rencontrer Harvey, un Immortel, c'est à dire un être humain modifié pour devenir une arme de guerre invincible. Dernier vestige d'un conflit ayant pris fin il y a près de 80 ans, Harvey vit en marginal, fuyant l'Église qui le traque pour l'éliminer.
Le premier chapitre pose rapidement les bases de l'histoire. On y découvre les caractères opposés de nos deux héros avec une Kieli respirant la joie de vivre et un Harvey morose accompagné par une radio hantée. On suivra donc les pérégrinations de ce duo au gré des fantômes qu'ils rencontrent sur leur route. Une occasion pour chacun de donner leur vision du monde soit pessimiste, soit optimiste.

Le trait de Teshirogi est toujours aussi agréable comme la lecture de ce volume. Sa mise en page est claire, son design des personnages simple mais efficace. Teshirogi réussi à rendre son récit effrayant, mélancolique, en y intégrant des scènes d'action et tout en gardant un ton introspectif et contemplatif sans pour autant choquer le lecteur. Elle rentre difficilement dans le moule shojo ou shonen.

Après ce tome on peut comprendre pourquoi la jeune femme a été choisie pour la préquelle de Saint Seiya. Seulement voilà, malheureusement pour nous le prochain tome sera le dernier. Kieli est avant tout une série de 9 romans écrit par Yukako Kabei et la jeune femme nous apprend en postface que le manga n'illustre qu'une partie du premier tome. Espérons donc que nous ne restions pas trop sur notre faim.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Blacksheep

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News