Kase-san Vol.4 - Actualité manga

Kase-san Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 15 May 2020

Chronique 2

Pour Kase et Yamada, c'est le moment de penser à leur avenir d'étudiante, après le lycée. La préposée aux plantes est déterminée à suivre sa petite-amie à Tokyo, pour leurs années fac. Une nouvelle qui enchante Kase, énormément même, puisque celle-ci propose à Yamada, à terme, de venir habiter avec elle. Autant dire que la jeune botaniste est plus que chamboulée... et motivée !

Bien qu'une suite soit actuellement en cours de parution au Japon, Kase-san tirera sa révérence au prochain volume, ce qui pourrait bien coïncider avec la fin des années lycée des deux héroïnes. Une réflexion qu'on est en droit de se faire avec ce quatrième volume qui aborde ni plus ni moins que le futur de Kase et Yamada, un avenir dans lequel leur amour pourrait encore plus se concrétiser !

Et cette bonne nouvelle, elle est à l'image totale de ce tome, voire de l'ensemble de la série. Depuis le départ, Kase-san est une tranche de vie pétillante et sucrée, totalement feel-good dans son ambiance. La série de Hiromi Takashima a à cœur de développer une pure romance adolescente décomplexée , bon enfant et apaisante, sans s'encombrer de drames larmoyants. Le premier chapitre de ce quatrième opus fait totalement ressentir cette ligne directive : Un poil timide l'une envers l'autre comme le sont deux adolescents, les deux demoiselles abordent leur futur sur une note pleine de douceur... et d'humour. Car l'efficacité comique du titre continue de résider sur le développement de cette idylle, toujours un peu naïve, mais aussi touchante.

Pourtant, une petite complication s'impose pour Yamada : un ex de Kase sera présente pour la fête du lycée, et la petite blonde n'a pas du tout envie que sa petite-amie la cotoie de nouveau ! Par cette histoire qui peut sembler un peu annexe, la mangaka parvient à aborder tout un tas d'idées en corrélation avec sa série et ses personnages. Le côté sportif de Kase, ses relations passées, la jalousie de Yamada... Et ce de manière fluide, et sans jamais tomber dans le gossip d'adolescents. Au contraire, malgré quelques doutes, l'ambiance reste fleur bleue, candide et touchante, plaçant alors ce quatrième tome dans la droite lignée du reste de la série.

A ceci s'ajoutent la patte de Hiromi Takashima qui a énormément gagné en densité depuis le départ. Son trait est un poil plus affirmé, épais et libre, ce qui renforce le cachet visuel déjà présent depuis le départ. On notera aussi ses mises en pages dynamiques et expressives en toutes circonstances, ce qui aide forcément à adhérer encore plus à ce récit pétillant à souhait.

Encore une fois, la tranche de vie romantique proposée par l'autrice sonne juste sur tous les points. Certes naïves, la série Kase-sen continue de se savourer comme une sucrerie, et constitue une lecture feel-good aussi envoutante qu'enthousiasmante. Heureusement qu'une suite paraît actuellement, car il y aurait de quoi être amer en quittant ces deux attachantes héroïnes dès le tomes suivant. Le cinquième opus marquera la fin de la première série, mais pas de l'aventure amoureuse de Kase et Yamada.


Chronique 1

A la rentrée prochaine, après la fin du lycée, Kase est déjà certaine d'intégrer une université de Tôkyô réputée pour sa section sportive, et ainsi elle pourra poursuivre dans la voie qu'elle aime tant et où elle excelle, l'athlétisme et plus spécifiquement la course. D'abord troublée, tourmentée par cette perspective d'avenir, la timide et incertaine Yamada a fini, elle aussi, par faire son choix: elle aussi ira poursuivre ses études à la capitale, au sein d'une université d'horticulture puisqu'elle aime tant les fleurs et plantes, et ainsi elle pourra rester avec sa précieuse Kase... mais encore faut-il qu'elle réussisse à y être acceptée ! Mais en attendant cette possibilité, l'heure de la dernière fête culturelle du lycée est venue pour nos héroïnes, et avec elle de nouveaux petits doutes et tourments: Inoue, une sempai de Kasé étant déjà dans la fac de sport qu'elle fréquentera, est de retour au lycée le temps de la fête... et elle est, paraît-il, l'ex de Kase. Son retour ne risque-t-il alors pas de mettre en péril la relation entre Kase et Yamada ?

L'essentiel de ce volume tourne donc autour de l'irruption d'Inoue, supposée ex de Kase, et demoiselle que l'on découvre sous plusieurs angles à travers Yamada essentiellement. Cette dernière la voit forcément un peu comme une menace: elle est belle, classe, apparemment assez confiante en elle, tout aussi sportive que Kase... Forcément, notre mignonne petite Yamada a un peu peur de se faire "voler" celle qu'elle aime, d'autant que ses premières impressions sur Inoue ne sont pas forcément très bonne: elle lui fait un peu peur, ne mâche pas ses mots... Mais que cache en réalité Inoue au fond d'elle ? Quel est exactement son lien passé avec Kase ? Est-elle aussi effrayante qu'elle en a l'air ? Par le prisme de Yamada, on découvrira tout compte fait en Inoue une fille intéressante de par son côté très franc mais aucunement méchante, et puis la demoiselle apporte également de nouvelles choses assez intéressantes concerne Kase, sa rivalité/amitié avec elle, ce qu'elles ont vécu ensemble plus d'un an auparavant au sein du club...

Le développement est plutôt classique et attendu, mais efficace, y compris concernant la prétendue relation amoureuse que Kase et Inoue auraient eue. Et si c'est efficace, c'est en grande partie parce que la mangaka sait tirer le meilleur de ses héroïnes. Entre une Kase sincère mais parfois maladroite et une Yamada peu confiante et dans tous ses états, Hiromi Takashima déballe pas mal de petites scènes assez fraiches ou touchantes, d'autant plus que son coup de crayon est toujours là pour apporter un certain nombre de bouilles mignonnes ou amusantes en plus de bien traduite l'état d'esprit de ces demoiselles. Surtout, ces quelques "épreuves" risquent bien de renforcer encore plus le lien entre nos deux héroïnes, encore plus après avoir découvert la façon dont Kase a "repéré" Yamada et donc fait connaissance avec cette fille à un moment où elle-même était dans le doute: alors que Yamada paraissait si effacée, ne faisait partie d'aucun club, elle s'est toujours appliquée avec la même énergie, par amour de ce qu'elle faisait, à des choses comme le désherbage. Quelque part, c'est elle qui, sans le savoir, a montré à Kase cette liberté qu'elle aime tant chez l'athlétique élue de son coeur.

La série, bien qu'assez prévisible ici dans ses "rebondissements", suit son cours avec toujours le même charme, toujours la même fraîcheur, tandis que l'on prend plaisir à suivre encore et toujours la manière dont cet attachant petit couple se consolide et se découvre. Le tome 5, le dernier de cette première série, apportera sans doute un point final aux années lycée de nos héroïnes, et on ne peut alors qu'espérer que Taifu Comics proposera ensuite sa suite, Yamada to Kase-san, lancée au Japon fin 2017 !
   

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News