Karate Heat Vol.2 - Actualité manga

Karate Heat Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 14 September 2021

Aux côtés de son ami le prodige Takumi, Shinya a enfin intégré le club de karaté du collège Ukishima, un établissement par ailleurs très réputé pour son club dédié à cet art martial. Shinya, lui, a encore tout à découvrir du karaté, mais se réjouit déjà d'avoir décroché son tout premier point en match d'entraînement contre Kippei... quand bien même il ne verra plus le jour après ! En vue du championnat préfectoral, notre jeune héros devra donc redoubler d'efforts pour progresser, en commençant par acquérir les techniques de base dans des entraînements spartiates.

Ainsi, une bonne partie de ce deuxième tome de Karate Heat s'intéresse donc à ces fameux entraînements, et donc auxdites techniques de base que Shinya se doit de maîtriser. Des techniques passant avant tout par le besoin de maîtriser ses déplacements, et pour cela il se voit imposer un "régime spécial" particulièrement éprouvant dont les objectifs sont assez clairs: en plus d'une meilleure technique, il s'agit de renforcer ses membres à commencer par ses jambes, de muscler la partie inférieure de son corps... en somme, de lui forger un corps adapté au combat. En plus de ça, Shinya pourra compter sur Takumi pour lui enseigner des choses supplémentaires comme le kumite, et sur Hitomi pour tout simplement le soutenir dans son entreprise.

Le schéma est on ne peut plus simple mais, comme beaucoup de mangas sportifs, est porté par la verve et la passion animant le personnage principal. Les entraînements sont extrêmement exigeants, surtout pour un débutant comme Shinya qui doit progresser à vitesse grand V, mais notre héros prend vite goût aux exercices, est heureux de se voir progresser, ressent ainsi les joies que peut procurer le karaté... et, de ce fait, se donne toujours à fond avec positivisme.

Il n'en faut pas plus pour nous porter avec efficacité jusqu'à la dernière partie du tome, qui entame déjà le championnat où, tandis que Takumi est dans le groupe A du collège, Shinya a la chance de pouvoir participer dans le groupe B. Là aussi, la recette est assez classique des mangas de sport, avec notre héros déterminé à donner le meilleur de lui-même sur ce "champ de bataille" et qui fait face à de premiers adversaires/rivaux stimulants comme Tachibana, son mental d'acier et sa grande lucidité. Et quand bien même les duels sont extrêmement brefs (sans doute un peu trop), Eiichi Kitano sait régulièrement y apporter une certaine intensité au travers de ses dessins, que ce soit en jouant sur le dynamisme d'un geste soudain, ou en se focalisant sur la pression de certaines parties du corps.

La lecture reste alors efficace dans l'ensemble. D'un côté elle peut faire découvrir dans les grandes lignes cet art martial exigeant, et d'un autre côté elle peut tout simplement faire office d'honnête petit divertissement soutenu. Il ne reste plus qu'à voir comment le mangaka conclura les premiers pas de son héros en karaté, dans le troisième et déjà dernier volume...
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News