Kamuya Ride Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 11 December 2019

Alors qu'ils sont en plein combat face à un kami gigantesque qui leur donne bien du fil à retordre, nos deux héros, Kamuya Ride et Yamato reçoivent l'aide inopinée de Izumo! Mais ce dernier ne tarde pas à se faire "infecter" et devient alors une nouvelle menace! Nos héros vont ils se résoudre à éliminer leur allié ou trouveront ils une autre solution?

Suite à un premier tome marquant, et, Masato Hisa oblige, j'attendais ce second opus avec une certaine impatience, et bien loin de décevoir, il nous offre tant de choses, apportant de nombreuses surprises et nouveautés tout en restant dans la même veine et le même ton que le premier opus...autant tuer le suspens de suite: on se régale!

La première partie du tome nous offre la fin de l'affrontement face à un kami titanesque qui en plus se montre d'une résistance à toute épreuve!
Si Kamuya Ride est sans conteste le véritable héros (dans tout les sens du terme), Yamato n'est pas là que pour faire de la figuration et il démontre une nouvelle fois son utilité, prouvant qu'il est un allié de taille, voire même celui sans qui Monko ne pourrait pas vaincre!
Cette partie se termine par un noble sacrifice mais n'est pas la plus passionnante de ce tome (elle est pourtant très sympa), de nombreuses surprises nous attendant!

Nous retrouvons celui que héros ont croisé dès le début du titre, "celui qui ouvre", celui qui réveille et contrôle les kamis, provoquant mort et destruction sur son passage, mais cette fois les choses ont changé, les trois protagonistes sont clairement identifiés et se reconnaissent mutuellement! L'affrontement est inévitable, mais l'ennemi s'avère être un véritable monstre de puissance!
On pourrait penser à première vue que ce combat a quelque chose d'inutile puisqu'il n'aura pas de véritable conclusion, comme bien souvent dans les shonens, ce qui ne manque pas de m'agacer, mais il ne pouvait en être autrement ici: le grand "méchant" du titre n'allait pas être vaincu si tôt et nous ne pouvions pas perdre un de nos deux héros! Pourtant cet affrontement a bien une utilité: il prend la température et mesure l'écart qui existe entre nos deux héros et leur adversaire; il dévoile une partie des capacités incroyables de cet être qu'on découvre inhumain et surtout (une seconde fois dans ce tome), il démontre la force et l'utilité de Yamato, qui devra désormais être pris au sérieux non seulement par les lecteurs mais aussi par "celui qui ouvre"!

La troisième et dernière partie de ce tome met en scène un corps militaire qui affronte un puissant kami sans avoir besoin de Kamuya Ride! L'auteur fait une évidente référence aux spartiates de 300, qu'il s'agisse des tenues, des boucliers, de la façon de combattre, ajoutant même les désormais cultes "ahou ahou ahou"! Un clin d’œil dépaysant dans cet univers baignant dans le folklore Japonais, ce qui laisse supposer que comme dans ses précédents (et excellents) titres, l'auteur va aller piocher dans de multiples univers et références!
De plus cela permet d'introduire un personnage féminin comme Hisa les aime (et nous aussi): des personnages féminins forts, ne rendant compte à personne et tenant sans mal la dragée haute à leurs homologues masculins!
Le tout en suivant les codes du sentai puisque cette guerrière surpuissante possède elle aussi une armure! Doit on s'attendre à voir une équipe sentai se former?

Un tome aussi prenant que le précédent, ouvrant de nouvelles pistes, avec un ensemble et des surprises toujours aussi bien maîtrises de la part d'un auteur qui ne cesse de démontrer son talent à chaque nouvelle page!         


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News