Kamisama Dolls Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 21 October 2015

Tokotashi/Amaterasu a été vaincu, mais les choses ne sont pas encore finies : en effet, cet affrontement a permis à Kuramitsuha, le kakashi d'Aki, de devenir plus puissant. Aki décide alors d'affronter enfin Kyôhei pour mettre un point final aux problèmes et aux rancoeurs vieilles de nombreuses années...

L'heure du combat final est arrivée entre un Aki armé d'un kakashi plus puissant que jamais, et Kyôhei qui refuse d'impliquer Utao et son kakashi Kukuri dans ce dernier affrontement : notre héros se battre à mains nues... mais aura-t-il seulement le choix ? En effet, Kukuri réserve des dernières surprises venant rendre plus intéressantes un combat qui, en dehors de cela, reste trop long et peu fluide. Côté action, Kamisama Dolls sera donc resté jusqu'au bout assez confus et pas spécialement palpitant...
Cela dit, c'est avec intérêt que l'on voit évoluer une dernière fois la relation forte d'Utao avec son kakashi, et ce dernier prouvera bel et bien qu'il est loin de n'être qu'une simple machine. Finalement, les kakashis sont-ils là pour combattre ou pour protéger les gens ? Peut-être un mix des deux...
De même, malgré la confusion et la longueur du combat, celui-ci reste intéressant dans la mesure où il offre l'inéluctable affrontement entre deux garçons qui furent amis et eurent à plusieurs reprises le même parcours...

Une autre déception vient toutefois pointer son nez : comme on s'y attendait, beaucoup de personnages pourtant bien présents dans la série donnent finalement l'impression de n'avoir vraiment pas servi à grand-chose, à commencer par les Karahari père et fille...

On suit donc ce dernier tome en constatant de vraies qualités, mais également des défauts qui auront souvent été handicapants dans la série, comme ce manque de clarté des combats et cette impression d'inutilité de plusieurs personnages. Quoi qu'il en soit, tout cela nous amène à une conclusion appréciable, car elle se veut très douce-amère, n'est ni heureuse ni malheureuse, et laisse suffisamment le temps de dire au revoir à la plupart des personnages.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

12 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News