Kamikaze Kaito Jeanne Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 21 October 2019

Chiaki, jaloux, se méfie du mystérieux professeur Hijiri qui se rapproche beaucoup trop de Maron à son goût. Pendant ce temps, celui-ci avoue à notre héroïne qu’il a la faculté de détecter les émanations démoniaques. Il la met alors sur la voie de l’hôpital du père de Chiaki, dans lequel un jeune garçon, Zen, est hospitalisé depuis cinq ans. Maron va découvrir qu’il est possédé par un démon, et même qu’il peut voir Finn. Mais sa mission va s’avérer beaucoup plus complexe qu’à l’accoutumée.

Pour la première fois, Maron dans son rôle de Jeanne est soumise à un dilemme moral : si elle exorcise le démon dans le corps d’un enfant, celui-ci risque de succomber à sa maladie. Jusqu’à présent on était dans une configuration très manichéenne, mais à présent des nuances commencent à apparaître entre le noir et le blanc. De plus, si d’habitude les personnes possédées à qui Maron a affaire deviennent mauvaises sous l’influence des peintures, ici Arina Tanemura nous présente un jeune garçon malade, souffrant avant tout de l’absence de ses parents qui ne sont jamais venus le voir à l’hôpital. Il est très touchant et va occuper une grande place dans le cœur de Maron.

La mangaka nous montre encore une fois que Maron a désespérément besoin de croire en quelque chose, c’est pourquoi elle pleure en sentant la réponse de Dieu donnée sous la forme du « kamikaze », le vent divin. Toutefois, elle sait que cette présence n’est qu’un simple soutien et qu’elle devra compter sur elle-même pour avancer. Malgré ses faiblesses, elle désire par-dessus tout être forte et réussir à s’en sortir seule. Sa rencontre avec Zen la bouleverse et le voir agir va renforcer cette envie.

Avec ce tome, on change de rythme. Au lieu d’enchaîner les missions de vol de peinture, on se concentre sur la possession de Zen. Cette fois, il va y avoir de grosses répercussions sur le moral de Maron ainsi que sur sa relation avec Chiaki. L’apparition du démon Noin rajoute une dimension plus dramatique et sérieuse. Il met Jeanne au défi, la sortant de sa zone de confort de voleuse avertie. Ses réelles intentions sont révélées dans ce tome et confirment que la mangaka apporte grâce à lui davantage de profondeur à son intrigue.

En bref, un quatrième volume très intéressant. L'histoire prend une autre tournure et on espère qu'Arina Tanemura continuera dans cette voie !
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

14.75 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News