K-on! Vol.4 - Actualité manga
K-on! Vol.4 - Manga

K-on! Vol.4

Rédaction
Lecteurs
13.50 /20

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 23 Avril 2013

Nos petites terminales vivent leurs derniers mois avant le grand saut vers l'université. Du coup, elles sont pas mal occupées entre l'organisation des diverses fêtes de l'école et la préparation des examens décisifs. Ceci dit, elles trouveront malgré tout toujours le temps pour une petite pause histoire de siroter une tasse de thé en dégustant un bon gâteau !

Quoi de neuf pour ce quatrième et dernier volume de K-On! ? Pas grand chose en fait. Pire, le déjà très accessoire côté musical du titre disparait presque complètement au profit de gags davantage orientés vers les délires entre les personnages et la préparation des examens et tout ce que cela implique. Du coup, on pourra toujours sourire à l'une ou l'autre reprise et dans l'ensemble voir nos demoiselles papillonner de choses en choses reste mignon (mais pas forcement drôle pour autant) comme tout mais bon, malgré ça, un sentiment d'ennui pointe rapidement le bout de son nez et terminer le tome d'une traite est loin d'être une sinécure. Bref, comme on avait déjà pu le remarquer auparavant, mieux vaut privilégier des sessions de lecture courtes pour ne pas se gâcher le plaisir que celle-ci procure.

Mis à part ça, il n'y a pas grand chose d'autre à rajouter, si ce n'est que la conclusion qui nous est proposée par l'auteur se veut simple au possible et surtout tout à fait ouverte à une suite. Suite qui a d'ailleurs vu le jour depuis lors, tout comme un spin off dans la continuité de la fin proposée. De quoi exploiter jusqu'à plus soif le filon en gros. Enfin, pour revenir au tome qui nous préoccupe, on peut en définitive dire que s'il est loin d'être mauvais en soi, il laisse malheureusement un peu trop transparaitre le potentiel ultra-limité de la série. 1 ou 2 tomes ça fonctionne, plus on voit que ça coince sérieusement.

K-On! se termine donc en se reposant sur ses acquis, ce qui ne suffit au final pas vraiment à provoquer chez le lecteur l'engouement que l'on pourrait attendre d'une fin de série. Sympathique mais très vite oubliée, la création de kakifly confirme ici qu'elle est a réserver aux amateurs purs et durs du genre, tandis qu'elle se montrera un peu trop soporifique aux yeux des autres


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen
13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs