Jojo's bizarre adventure - Stone Ocean Vol.12 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Stone Ocean Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 28 Mai 2012

Jolyne affronte un manieur de stand aux pouvoirs bien étranges, et surtout très originaux, qui en font un adversaire redoutable pour un affrontement dont l’issue semble bien incertaine…

En effet, l’auteur nous étonne encore en créant des stands toujours plus originaux, toujours plus barrés, toujours plus surprenants…on sent en lui une volonté de ne jamais utiliser deux fois le même pouvoir mais depuis la saison 3 de Jojo il a créé tellement de stands que pour créer des pouvoirs jamais vu il est obligé de repousser encore et encore les limites de l’imagination. Bien entendu on ne peut que saluer cela chez Araki, cependant cela le pousse à créer des pouvoirs un peu brouillons, à la limite du compréhensible…et malheureusement c’est le cas de la plupart des stands dans cette sixième partie qu’est « Stone Ocean ». Si le stand qui occupe le début du tome est vraiment sympa et bien trouvé, on ne sera pas surpris de ne pas bien comprendre ce qui se passe ensuite…pas surpris mais pas forcément très content de se sentir largué encore une fois.
Cependant il faut insister sur une grande nouveauté de cette partie, en effet, nous sortons enfin du cadre de la prison, la plupart de nos héros s’en échappent, ce qui va permettre une course poursuite avec un changement de cadre et également d’ambiance.
Déjà, une fois le combat entamé dans le tome précédent bouclé, Jolyne cédera la place à deux personnages plutôt charismatiques, à savoir Annasui et Weather Report. Cela est en soi une bonne chose, notamment pour le dernier que nous n’avions pas vu depuis un moment. D’ailleurs l’auteur nous dévoile une bien étrange révélation le concernant, ce qui ne fait qu’attiser encore un peu notre curiosité.
A coté de ça, Father Pucci est en train de développer ses nouveaux pouvoirs, une menace plus grande encore va naitre, mais pour l’heure il s’entoure de nouveaux alliés plutôt inattendus, mais nous en serons plus dans le prochain tome.

Pour le moment Araki se fait plaisir avec le nouveau pouvoir mis en scène (encore très mystérieux) qui fait apparaitre des personnages de contes. Bien entendu ceux qui apparaissent ont un design «façon Araki », on est bien loin de Pinocchio tel qu’on l’imagine… Les références sont nombreuses et amusantes, à l’image de l’affrontement entre Ken et Raoh qui est mentionné au détour d’une annonce télé…quelque peu jubilatoire.

Au final on sort plutôt sceptique de ce tome qui recèle pleins de bonnes choses mais qui est également très brouillon par certains cotés…ce qui devient presque une habitude dans cette série, mais ce n’est pas pour autant que nous devons l’accepter sans râler.


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News