Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.8 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 07 Mai 2014

Nos héros sont, et ça ne les change pas beaucoup, dans une situation délicate. Ils sont piégés dans un marécage avec un inconnu à leurs cotés, allié ou ennemi, rien n’est encore sur, et face à un pistolero qui n’hésite pas à donner la mort…un des participant à la course en a déjà fait les frais. Le seul moyen de sortir de cette situation est d’aller l’affronter…

Un nouveau manieur de Stand s’oppose à nos héros, mais ce dernier se montre bien plus dangereux que tout ceux qu’ils ont affrontés jusqu’à maintenant : ce dernier contrôle le temps ! Son pouvoir lui permet de remonter le temps de six secondes, et même si ses adversaires gardent conscience des évènements qui se sont déroulés durant ces six secondes cela n’en demeure pas moins une capacité redoutable !
Redoutable et très surprenante à ce stade du récit : depuis la saison trois, celle où les stands sont apparus dans le titre, ceux possédant une capacité liée au contrôle du temps ont toujours été réservés au « boss » tant ce pouvoir paraît incroyable. Ce fut le cas de Dio, de Kira, de Diavolo et en bien entendu de Pucci, l’être responsable de ce voyage dans le temps ayant donné naissance à Steel Ball Run !
Même si la capacité du nouveau venu, (un cow boy sorti tout droit des « Village People ») apparaît peut être moins impressionnante que celles des quatre psychopathes pré-cités, cela n’en demeure pas moins étrange que l’auteur ait confié un tel pouvoir à un sous fifre…cela laisse présager des adversaires à venir absolument redoutables.

Ce qui est également étrange c’est la façon dans l’auteur traite les personnages secondaires… Alors qu’on aurait pu s’attendre à voir se constituer un groupe de personnages à l’image des saisons précédentes, y compris dans la saison quatre où le traitement de ce groupe était déjà particulier. Ici, ils sont nombreux à graviter autour de Jayro et Johnny, mais il paraît impossible de dire quels rôles ils joueront pas la suite. A l’image de Hot Pants, qui au final n’aura pas servi à grand chose ici. Ou encore comme Montain Tim dont on ignore ce qu’il est devenu. Sans parler des personnages comme Poco Loco ou Sandman, qui ne sont pas des alliés sans vraiment être des adversaires.
Le contexte de la course est donc ainsi respecté, mais cela reste surprenant. Ce qui est sur c’est que le grand ennemi de cette saison semble bien identifié quant à lui…il aura un rôle dans ce tome où on le voit donner des ordres à d’autres manieurs de Stands…

Toujours aussi prenant et toujours aussi farfelu, cette septième saison tient ses promesses tout en réussissant à nous surprendre !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News