Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.10 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 7 - Steel Ball Run Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 10 Septembre 2014

Après quatre premières étapes mouvementées, après bien des péripéties, dont la rencontre d'autant d'alliées que d'ennemis, nos deux héros passent enfin la ligne d'arrivée de la cette fameuse quatrième étape avant de repartir directement pour la cinquième qui les conduira jusqu'au lac Michigan.


La courte pause entre les deux étapes, va permettre de faire un point sur le classement, de présenter de nouveaux personnages, de montrer ce que sont devenus les autres, mais ce sera aussi le lieu d'une alliance entre les ennemis de nos héros : Diego Brando passe un pacte avec le président pour récupérer les différentes parties du corps du Saint… L'un des deux pactise avec le diable, reste encore à identifier qui est le plus diabolique des deux : le président qui semble tout diriger dans l'ombre ou Diego qui apparaît plus machiavélique et plus ambitieux que ce qu'on aurait pu croire...et puis les lecteurs de la première heure savent pertinemment qu'il s'agit du double de Dio, le personnage le plus charismatique et populaire de toute la série, mis à part Jotaro (et encore même Jotaro ne possède pas l'aura de Dio).


Cette pause sera également l'occasion de revenir sur ce qui s'est passé entre Jayro, Jonnhy et leur alliée de fortune, Miss Steel.


Les enjeux des prochaines étapes se dessinent donc entre les révélations sur les éléments du corps du Saint et les menaces qui pèsent sur nos ennemis, menaces, plus dangereuses que jamais !


Et puisqu'on mentionnait Dio, on ne peut passer à côté du fait que l'auteur multiplie les références aux parties antérieures de sa saga dans ce tome. En premier lieu l'auteur nous présente enfin celui qui jusqu'à maintenant n'était qu'un nom sur les tableaux d'affichage : Norisuke Higashikata, ou celui qui porte le même nom que Josuke, le héros de la quatrième partie… Il nous tarde de le voir enfin à l’œuvre (même s'il est bien éloigné du charismatique Josuke).


Ensuite, au détour d'un tragique et touchant flash-back sur la jeunesse de Johnny, l'auteur multiplie les révélations qui font échos avec la première partie. Le véritable prénom de Johnny et bel et bien Jonathan, ce dernier a grandi dans une famille riche, son père a recueilli un jeune garçon, Diego Brando, et au centre du récit se trouve un animal nommé Danny, clin d’œil au chien du Jonathan de la première partie de la saga… Désormais le doute n'est plus permis, ce Jojo est bel et bien une version alternative du premier, créé par le chamboulement occasionné par le pouvoir du père Pucci à l'issue de la sixième saison !


En ce qui concerne les événements présents, nos héros reprennent la route et sont rapidement attaqués par un adversaire mystérieux possédant un pouvoir tout aussi mystérieux, semblant être lié aux sons (encore une référence à Koichi de la quatrième saison?).


En fin de tome l'auteur nous propose une explication sur l'origine des stands...avec pour but d'expliquer clairement les choses, mais mis à part les règles des stands, cela ne semble pas plus clair…


Un bon tome, intéressant et riche, à l'image de l'ensemble de cette partie !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News