Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.9 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 14 Avril 2016

Des années auparavant, la famille de Reimi Sugimoto et cette dernière ont été assassinés par un psychopathe responsable de différents meurtres dans la ville de Morio, mais ayant agi de manière prudente, la série de meurtres n’a pu réellement être identifiée… Lorsque Rohan, accompagné de Koichi, apprend qu’il était présent au moment du drame, il ne peut rester indifférent et les manieurs de Stand de la ville décident alors d’enquêter à propos du criminel. Au même moment, le discret Kira Yoshikage mène une vie paisible, mais celui-ci à quelques hobbies… particuliers. Doté lui aussi d’un Stand, il est prêt à ôter la vie à quiconque souhaiterait entraver son train de vie idéal.

Le tome précédent s’est avéré bluffant par sa manière de secouer l’intrigue de cette quatrième partie de Jojo’s Bizarre Adventure et ainsi la renouveler sans que l’on s’y attende. Par ses six premiers chapitres, ce neuvième opus suit cette mouvance et, petit à petit, affirme que nos héros sont confrontés à un mal de grande ampleur. Le titrage des chapitres l’annonce, Kira Yoshikage, le réputé antagoniste de cet arc, entre en scène et est identifié depuis le tome précédent comme le tueur en série responsable du décès de Reimi Sugimoto. Pourtant, c’est d’abord sur la dérision, sur une affaire de sandwiches échangés, que le volume s’ouvre, permettant de démystifier l’adversaire et apporter une bonne touche d’absurde réussit et nous mettant en confiance… jusqu’à ce que Hirohiko Araki nous rappelle à quel point il est impitoyable. Les hostilités sont donc lancées sur cette part du tome qui, par une sorte de course-poursuite à base de Stand, monte en intensité et en noirceur. Par son changement de ton, le tome nous prend à contrepieds et confirme le combat qui est désormais celui de tous les manieurs de Stand de Morio, comme nous le prouve une double page du volume à l’impact particulièrement marqué. La traque du criminel est officielle à travers cet instant, un moment aussi tragique que glaçant. Diamond is Unbreakable revêt un jour nouveau, difficile alors de ne pas être enthousiaste à l’idée que la saga Jojo prenne des allures de thriller !

Toutefois, la suite du volume s’écarte quelque peu de cette traque et s’intéresse à un personnage oublié depuis quelques volumes : Yukako Yamagishi, toujours désireuse d’atteindre le cœur de Koichi. Il semble que cette nouvelle situation de Stand n’ait d’autre but que d’inclure la jeune fille sur les devants de scène en lui ôtant cette image d’adversaire pour la ranger du côté des alliés, une idée plaisante ici appuyée par un scénario qui ne pourrait prendre que difficilement des airs de confrontation.  Néanmoins, l’utilisation des pouvoirs dans un cadre de vie ordinaire est toujours aussi bien maniée par l’auteur qui sait renouveler ses intrigues et après le terrible drame de ce volume, on ne boude pas son plaisir avec ce scénario qui dédramatise l’entrée en scène de Kira Yoshikage.

Ainsi, nous voici face à un volume qui nous mène de surprise en surprise et nous bouscule lorsqu’on s’y attend le moins. Pour nous faire comprendre la menace qui plane sur Morio, Hirohiko Araki est impitoyable, mais sait placer de forts enjeux à cet arc, maintenant que l’intrigue sur l’Arc et la Flèche ne semble plus avoir grand-chose à développer. Si la partie autour de Yukako permet de souffler un peu, on ne doute pas une seule seconde de l’intérêt de la suite qui devrait mettre nos héros sur la piste du terrible Kira. Certains volumes de Jojo parviennent à chambouler, ce neuvième opus de Diamond is Unbreakable est clairement ce ceux-là.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

18 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News