Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.6 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 12 Janvier 2016

Le combat contre Akira et son Red Hot Chili Peppers continue, et le temps est compté jusqu’à ce que Joseph Joestar accoste à Morio ! Plus que jamais, Josuke doit manier son Stand avec astuce pour venir à bout de son adversaire… Mais vaincre Akira signera-t-il la fin du cauchemar qui plane sur la petite ville ?

Avec ce sixième tome, c’est d’abord la fin du combat contre Akira Otoishi qui nous est proposée, un moment majeur de cette partie puisque l’adversaire est en possession de l’arc et la flèche qui sont à l’origine de la naissance des manieurs de Stand. A travers quelques derniers rebondissements, l’auteur utilise Crazy Diamond avec un génie qu’il maîtrise à chaque fois un peu plus, rendant le combat alors captivant.

Néanmoins, c’est finalement la suite du volume qui nous intéresse, car si nos héros semblent sortis d’affaires, d’autres manieurs de Stand sont nés dans Morio et sachant que deux possesseurs de pouvoirs s’attirent mutuellement, la vigilance reste de mise. Mais finalement, les deux autres épisodes proposés par ce tome ne sont pas de véritables affrontements en soi, il s’agit davantage d’interactions entre personnages utilisateurs de Stand, une des particularités de ce quatrième arc de Jojo. Alors, dans un premier temps, le volume utilise le prétexte d’un bébé dont le Stand lui permet d’être transparent pour jouer sur les liens entre Josuke Higashikata et Joseph Joestar, de retour dans la série bien que les années ont fait de lui un vieillard presque sénile. Cette décision du mangaka, bien que difficile à admettre quand on repense au fougueux Joseph de Battle Tendancy, est une audace sans précédent et prouve que le plus intrépide des héros peut lui aussi devenir incontinent passé les 80 années… On se prend alors d’une certaine compassion pour Joseph qui cherche avant tout à connaître un fils qu’il n’a jamais connu. C’est pour le moment peu approfondi, d’autant plus que l’épisode du bébé invisible joue surtout sur le comique de la combinaison formée par Josuke et Joseph, mais preuve en est que la famille Joestar est toujours au cœur de la saga, même après la mort de Dio.

Enfin, le dernier épisode entamé par ce tome, mais qui se conclura au septième opus n’est pas des moindres, et les fans de la saga le savent… C’est le fameux Rohan Kishibe qui entre en scène, une figure connue pour être un autoportrait partiel de Hirohiko Araki lui-même qui extrapole toute la folie d’un mangaka en un seul personnage. Devenu très populaire auprès des lecteurs, Rohan a d’ailleurs eu droit à différents spin-off dont l’un a été annoncé récemment par Tonkam pour 2016.
Dans cette première, approche de Rohan, difficile de le cerner. Prêt à tout pour confectionner un bon manga quitte à utiliser son Stand sur Koichi, difficile toutefois de le reconnaître comme mauvais, raison pour laquelle la situation proposée n’a rien d’un affrontement et sert surtout à dépeindre sur la particularité mentale du personnage. Néanmoins, le tout est à la fois drôle et dérangeant, changeant nettement des combats de Stand à répétition que nous avons lus dans la troisième partie. Reste à savoir ce qu’il adviendra de Rohan : Comment celui-ci pourra-t-il devenir un allié étant donné les circonstances dans lesquelles il apparaît ? Mystère mystère…


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News