Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.15 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.15

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 10 Octobre 2016

Josuke et Okuyasu rencontrent un énigmatique individu, vivant en totale autarcie sur un pylône. Ce dernier étant un manieur de Stand, difficile de savoir s’il est un allié ou un ennemi… jusqu’à ce qu’un autre personnage bien connu de nos héros entre en scène !

Alors que cette quatrième partie de la fresque Jojo’s Bizarre Adventure approche doucement, mais sûrement de sa fin, Hirohiko Araki nous livre un volume classique dans sa forme, mettant en scène deux combats contre des manieurs de Stand créés et envoyés par le père de Kira. Ce dernier est d’ailleurs le grand absent de cet opus, un gros bémol étant donné que l’antagoniste qu’il est apporte beaucoup de consistance à cet arc.

Néanmoins, ces deux combats nous permettent de retrouver une intensité qui caractérisait bien le dernier segment de Stardust Crusaders, la partie trois. Ainsi, s’ils n’ont rien à voir avec la menace Kira, ces affrontements jouissent d’une belle intensité grâce à différents retournements de situation entretenant une adrénaline constante. Dans le cas de l’homme du pylône, Araki joue parfaitement avec Josuke, Okuyasu et Mikitaka, donnant lieu à un combat mémorable par son rythme. On constatera aussi que l’auteur joue avec un grand plaisir avec cet adversaire, charismatique au début puis qui se déforme jusqu’à devenir finalement risible, prenant alors le contrepied de certains ennemis qu’il introduit dans la fin de ses arcs.

En seconde partie, un nouveau combat s’ouvre et ne s’achèvera que dans l’opus prochain. La joute contre le Stand Enigma revient alors à un adversaire à l’allure plus prononcée, ce qui tend à créer une véritable intensité d’autant plus que le pouvoir de son Stand s’avère simple, mais dangereux, rappelant entre autres celui de D’Arby the Gambler dans la partie trois. On apprécie cette fois une véritable mise en avant d’un personnage dont on n’attendait aucun développement, permettant d’apporter un peu de fraîcheur aux affrontements et de ne pas systématiquement se reposer sur les mêmes figures. Reste que le lecteur a de quoi être curieux : l’issue de l’affrontement est difficilement prévisible, on attend ainsi un véritable coup de génie de la part d’Araki pour la suite.

Au final, nous voilà avec un quinzième tome (le quarante-troisième de toute la série) classique dans sa forme, faisant stagner son intrigue, mais proposant des affrontements plus rythmés et intenses que d’habitude. Le plaisir de lecture est bien là, mais étant donné tous les éléments introduits dans cet arc et qui ne demandent qu’à être exploités pour la phase finale, on en attend beaucoup plus des derniers opus de Diamond is Unbreakable.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News