Jojo's bizarre adventure - Saison 2 - Battle Tendency Vol.7 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 2 - Battle Tendency Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 08 Septembre 2015

Cars est le dernier homme du pilier encore en vie, mais aussi le plus fourbe et le plus redoutable. Il n’hésite d’ailleurs pas à prendre Lisa Lisa en otage, un bien cruel dilemme pour Jojo qui ne se doute pas une seule seconde du lien qu’il entretient avec la jeune femme. Alors que la bataille semble désespérée entre Cars et l’armée de zombies qui se dressent face à lui, Joseph reçoit l’aide précieuse de Stroheim et des nazis ainsi que l’ensemble des alliés. La bataille finale entre la forme de vie ultime et le clan de l’Onde commence alors…

Après sept volumes, nous voilà déjà à la fin de la seconde partie de Jojo’s Biarre Adventure, mais aussi du premier cycle de la saga, celui centré sur l’Onde et le masque de pierre. Ça sonnait comme une évidence, mais Hirohiko a vu les choses en grand avec ce final dantesque partant dans la totale démesure, un ingrédient qu’on ne reprochera jamais à Jojo.

De la première à la dernière page, difficile de souffler puisque la série s’achève même sur un ultime retournement de situation, quelques pages à peine après la conclusion de l’affrontement final. Le dit combat ne laisse ainsi aucun répit et est soumis à différentes pirouettes scénaristiques, des échanges de coups et de tactiques de part et d’autre, d’interventions de personnages divers et variés, de power-up insoupçonnés… tout ce qui peut forger le nekketsu le plus basique qui soit, en somme. Seulement, nous sommes dans Jojo, une série qui prône la totale démesure et invente de rebondissements farfelus et bourrés d’inventivité, nous offrant des séquences mythiques (l’intervention des nazis est un moment fort et nanar à souhait) à des résolutions de combat que seul Araki pourrait imaginer. L’affrontement proposé n’est pas le plus héroïque, certains préféreront même sûrement le duel contre Wham présenté au volume précédent, mais mise de manière évidente sur le grand spectacle, un pari que le mangaka honore haut la main.

Gageons que ce volume ne brille pas simplement par son combat, mais par ses personnages et les drames humains présentés. Introduite de manière un peu bancale, l’histoire de Lisa Lisa et du père de Joseph nous est ainsi dévoilée, un lot d’information qui n’impacte finalement que la jeune femme que l’on comprend davantage, mais pas les enjeux du duel final. En plus de cela, Araki joue la carte du dernier hommage aux personnages de Battle Tendency en faisant intervenir la totalité des individus principaux et secondaires, parfois même pour leur donner un petit rôle. On pense notamment à Stroheim qui se retrouve parfaitement exploité, ou encore Smockey qui assume avec brio un rôle d’intervenant externe pour légitimer les développements proposés. Les personnages sont tout pour cette seconde partie de Jojo, c’est d’ailleurs sur un petit topo du devenir de chacun assez larmoyant que s’achève cet excellent arc qu’est Battle Tendency, une partie qui aura sublimé tout le potentiel de la série à partir de l’Onde et du masque de pierre…

Cette partie aurait pu même faire office de conclusion pour Jojo’s Bizarre Avdenture, mais Hirohiko Araki avait encore bien des idées en tête. Les dernières pages de ce tome ne sont finalement qu’une amorce de la partie suivante qui ouvrira le cycle des Stand… Certains l’ont sûrement déjà lu, d’autres non, mais Stardust Crusaders nous tend les bras au terme de cet opus final de Battle Tendency !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News