Jojo's bizarre adventure - Golden Wind Vol.12 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Golden Wind Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 10 Juin 2009


Rarement Giorno et ses compagnons auront été en si mauvaise posture : deux d’entre eux sont gravement blessés, Giorno sacrifie ses deux mains et tous sont impuissants face à la nouvelle menace pesant sur eux…
Araki nous livre ici un affrontement aérien où la pression est terriblement élevée (pression psychologique, pas pression atmosphérique…), alors qu’on se doute bien que nos héros vont forcément s’en sortir, on ne voit aucune issue, et c’est là la force de l’auteur, il arrive encore à créer des situations terribles et passionnantes. C’est aussi l’occasion pour que Trish sorte de son rôle de potiche ; il est temps qu’elle prenne part au combat, et c’est sous la pression (psychologique donc) que son Stand se dévoile à elle ! Etant la fille du Boss, il semblait logique qu’elle ait hérité des pouvoirs de son père, mais son Stand paraît beaucoup moins impressionnant que celui qui terrifia Bluono ! Gageons que l’auteur garde quelques surprises la concernant. Quoi qu’il en soit, et pour la première fois, « Spice girl » (c’est le nom du Stand) est livré avec la notice : celui ci dit à Trish tout ce qu’elle doit faire, un véritable tutorial, et du coup cela paraît bien maladroit.
La seconde moitié du tome laisse de coté les personnages principaux pour se centrer sur le boss…enfin il apparaît, enfin on en apprend un peu plus sur lui, et encore une fois Araki a créé un personnage fort, après un vampire narcissique et mégalo, après un psychopathe aspirant à une vie paisible, cette saison sera le terrain de jeu d’un schizophrène bien dérangé ! Et contre toute attente pour sa première apparition au grand jour, il finit en bien mauvaise posture, mis à mal par le leader du groupe d’assassins qui cherchait à connaître son identité ; on s’attendait à ce que le boss nous paraisse surpuissant d’entrée de jeu, mais pour le coup il est dominé et rien que pour ça, on ne peut que féliciter Araki !
Encore un excellent tome, qui ne peux que renforcer l’estime que l’on a pour cette série !


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News