Ile entre deux mondes (l') Vol.2 - Actualité manga

Ile entre deux mondes (l') Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 04 August 2021

De retour, depuis quelque temps et en tant qu'enseignant, sur l'île d'Aoshima où il a vécu quand il était enfant, Tatsumi y a retrouvé de vieilles connaissances comme son amie d'enfance Haru ou mamie Suzu, et y a également rencontré de nouvelles personnes, notamment parmi ses jeunes élèves via les énergiques Sô et Katsuki. Mais au-delà du simple quotidien sur ce bout de terre entouré par les eaux, l'île semble l'envelopper toujours plus, car chaque contact avec la nature environnante le plonge dans des phénomènes surnaturels et étranges qui sont autant d'expériences sensorielles, comme s'il était connecté directement avec l'île...

Après un premier volume fascinant, Asuka Ishii ne change alors pas de cap avec le deuxième et déjà dernier tome de son oeuvre, en continuant de plonger Tatsumi dans nombre d'expériences sensorielles. En particulier, c'est le sens de l'ouïe qui a le plus d'importance ici, chaque bruit (les fleurs, l'eau, une clochette...) plongeant le jeune enseignant dans une nouvelle face d'Aoshima, parfois même jusque dans les souvenirs de l'île, dans les souvenirs d'autres personnages, et dans ses souvenirs à lui-même.

Chacun des principaux personnages se voit ici très honnêtement exploité, même si certains (comme les collégiens) sont un peu mois en vue que Haru ou, surtout, que mamie Suzu, cette dernière prenant une place essentielle dans la dernière ligne droite du récit. Une dernière ligne droite qui, même si elle est un brin rapide, aborde de belle manière la place de pont entre l'île et les habitants qu'a occupée la vieille dame, puis la place nouvelle que Tatsumi prend dans son rapport avec l'île, après toutes les expériences presque irréelles et captivantes qu'il a vécues comme des songes depuis son retour sur l'île.

Surtout, chaque étape reste avant tout une invitation à un voyage pas comme les autres au coeur de l'île, de son unicité, de ce qui en fait la fascinante beauté. L'autrice exploite fort bien son concept des musubi, courants de ki prenant la forme d'un être vivant en flottant un peu partout. Tuot comme elle sait mettre en lumière cette faculté qu'a Tatsumi de voir des choses qui échappent au commun des mortels, ce qui permet de souligner de plus belle un rapport à la nature, à l'environnement, très joli et fascinant.

A l'arrivée, on aurait bien repris une dose supplémentaire de ce "voyage" au sein de cette île hors du commun, de sa nature fascinante et de ses éléments touchant au surnaturel, d'autant plus qu'Asuka Ishii offre de superbes instants contemplatifs jusqu'au bout. Malgré le final un brin rapide, L'île entre deux mondes s'avère alors être, d'un bout à l'autre, une expérience de lecture captivante.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News