Ichigo 100% Vol.13

La jeune fille et le scandale

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 03 Febuary 2014

Amachi a pris une grande décision, celle de renier tout son harem pour se concentrer sur l’élue de son cœur : Aya. Pire encore, il se montre extrêmement sincère et présente à sa bien-aimée sa détermination à la séduire ! Voilà une terrible nouvelle pour notre héros, toujours en proie à des doutes qui ne font que s’intensifier avec l’arrivée récente de Kozue dans sa vie. Mais face à l’indécision de Junpei, c’est tout son entourage qui réagit à sa façon, et certaines demoiselles ne font pas attendre indéfiniment que notre cinéaste en herbe ait fait son choix.

Cela fait quelques tomes qu’Ichigo 100% ne séduit plus autant qu’avant, la faute à une histoire qui tourne en rond, un Junpei indécis plus agaçant qu’autre chose et à un schéma qui ne change jamais. Les culottes et les séquences intimistes sont toujours plaisir, mais à force, ça ne suffit plus. Pourtant, Mizuki Kawashita, l’auteure, semble avoir compris que son histoire stagne, c’est pourquoi elle reprend celle-ci en main et nous propose un treizième volume exquis !

Ce tome 13 d’Ichigo 100%, ce n’est pas tant l’épopée amoureuse de Junpei. Première surprise, l’individu au centre des intrigues du début de tome n’est autre qu’Amachi, rival de Junpei sous-exploité jusqu’à présent, qui a enfin droit à son moment de gloire. Le personnage troque sa casquette de séducteur de ces dames tourné en dérision contre celle d’un amoureux sincère et mature. L’évolution du personnage, aussi brusque soit-elle, s’avère vraiment plaisante et permet de découvrir une facette sympathique du personnage. L’intérêt, c’est que ce chamboulement n’affecte pas un seul chapitre, mais bien l’ensemble du tome. Désormais, c’est Aya qui est en proie aux doutes. Elle aime Junpei mais celui-ci reste indécis… Sacrifier ses ambitions scolaires pour rester auprès de celui qui ne la choisira peut-être pas est-il un pari valable ?
Aya est un exemple mais dans ce tome 13, ce sont les différents membres du harem du héros qui sont affectés par l’indécision de ce dernier. Satsuki se révèle d’ailleurs aussi belle qu’attachante et étonnante dans le chapitre qui lui est consacré. Après s’être fait refoulée tant de fois, le personnage prend une décision surprenante qui fait avancer l’histoire.
Du côté de Tsukasa, un autre chamboulement vient affecter son quotidien. L’idole des boulangeries ne voit plus Junpei tant que ça mais reste attachée à lui et quand une nouvelle opportunité amoureuse en rapport avec ses rêves se présente à elle, c’est une violente claque que subit le lecteur en même temps que le héros. Enfin, Kozue s’affirme de plus en plus en se penchant sur la passion de Junpei et avouant presque les sentiments naissant pour ce dernier…

Aya, Satsuki et Tsukasa pourrait donc bien s’éloigner toutes les trois. Ce volumes se consacre entièrement sur cette optique, nous n’avons donc pas affaire à des histoires individuelles mais bien à un développement plus ambitieux. Face aux doutes de Junpei, la série avait besoin de cette secousse et force est de constater que l’effet est réussi. Il est désormais difficile d’affirmer avec quelle demoiselle Junpeu finira ses jours et contre toute-attente, le potentiel vainqueur du cœur du héros semble être Kozue, nouvelle venue dans la série ! Le volume, bien que réservant quelques séquences coquines et comiques, joue plus que jamais la carte de la tonalité intimiste et mélancolique par moments. Pourtant, nous sommes encore à six volumes de la fin, on s’attend ainsi à de nouveaux rebondissements. Dans tous les cas, on attend de l’auteur des développements cohérents et pas un bête retour à la situation initiale… Le pari sera-t-il tenu ?


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News