How many grams do you have love ?

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 17 August 2017

Itsuki, employé, n’est pas très stable dans sa vie privée préférant passer de conquête en conquête en fréquentant les bars gays. Pourtant, il clame haut et fort à ses amis qu’un jour il se mariera avec une femme se souvenant de son premier amour d’enfance. De retour dans son village natal, il rencontre un beau jeune homme. Complètement sous son charme, Itsuki restera complètement chamboulé quand il découvrira la véritable identité de cet homme…


« How many grams do you have love » est constitué de plusieurs histoires. La première histoire sentimentale est la principale. Itsuki est un jeune homme assez sûr de lui et qui ne s’est jamais posé dans sa vie sentimentale préférant des relations sans lendemain. Même s’il ne s’intéresse principalement qu’aux hommes, il pense qu’un jour, il se mariera avec la petite fille dont il était tombé amoureux quand il n’était qu’un enfant. L’occasion se présente un jour lorsqu’il retourne dans son village natal. Là il fait la connaissance d’un homme respectable et charismatique, Yumeta, travaillant au temple. Or, très rapidement, Itsuki se rendra compte qu’il connait Yumeta depuis sa plus tendre enfance... C’est avec beaucoup d’humour que nous découvrons cette première histoire sentimentale. Itsuki et Yumeta sont deux hommes « seme » et même s’ils se tournent autour et ont envie l’un de l’auteur, ils se cherchent pour déterminer qui prendra le dessus sur l’autre. Une petite histoire mignonne sans prise de tête. Les deux autres intrigues sentimentales sont assez courtes. Dans « Close to star, close to blue », Aoba et Shôsei sont amis depuis huit années. Shôsei enchaine les conquêtes féminines pourtant il se sent attirer par Aoba. Le scénario est au départ assez classique, mais l’auteur fait un choix décevant dans son intrigue amoureuse pour faire concrétiser la relation entre ces deux hommes… En effet, quoi de plus logique pour conquérir l’homme que l’on aime, que de vouloir coucher avec à la petite amie de ce dernier ? Et quand Shôsei se fait surprendre par Aoba, c’est le déclic pour passer à l’acte entre eux deux ?...


Pour finir « Te faire fondre, t’aimer, et te dévorer tout cru ! » est une petite histoire romantique entre deux hommes ayant une passion commune les plantes.


Les visages sont soignés et harmonieux. Les proportions des corps sont bien respectées. Même si l’auteur utilise les trames et les décors, il arrive qu’il y est des passages vides qui auraient eu besoin d’une petite trame de fond pour faire ressentir les sentiments mis en scène. Quant à l’édition, elle est de bonne facture.


Un one-shot constitué de trois histoires sentimentales différentes et sans lien les unes aux autres et qui malheureusement n’auront pas toutes la même qualité. Si, nous mettons de côté, la plus décevante, la lecture reste plaisante.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Einah

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News