Higanjima Vol.33 - Vol.34 - Actualité manga

Higanjima Vol.33 - Vol.34

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 09 December 2016

Aki fait enfin face au redoutable Miyabi, qui fait régner la terreur depuis de trop nombreuses années sur l'île d'Hignajima! Mais le chemin pour arriver jusqu'à lui fut plus qu'éprouvant, il aura fallu affronter de nombreuses créatures, et notre héros est bien loin d'être au mieux de sa forme, d'autant que le seigneur des vampires possède des pouvoirs hors du commun!
Mais Aki, animé par la soif de vengeance et la volonté de libérer enfin l'île va puiser dans ses dernières forces pour tenter de terrasser le monstre qui n'est peut être pas si invincible!

Après de long mois d'attentes, celle-ci est enfin récompensée par la sortie du dernier opus de Hignajima, un titre remarquable bien que mal aimé en France, ayant subit une parution plus qu'erratique qui en a sans doute découragé quelques-uns, mais les plus persévérants vont enfin pouvoir profiter de cette conclusion qu'il redoutait de ne pas voir arriver...enfin conclusion...pas réellement!

Comme les derniers tomes qui nous sont parvenus après bien des mois à les attendre, il s'agit pour la dernière fois d'un volume relié, comprenant l'équivalent de deux tomes...sauf que la série ne compte au Japon que 33 volumes...La deuxième partie comprend donc des histoires bonus. Peu importe, nous sommes en plein milieu de l'affrontement final, un seul volume c'est bien suffisant pour en terminer avec le récit!
Nous dévorons donc les dernières pages qui nous séparent de la conclusion de l'histoire qu'on suit maintenant depuis plus de onze ans (pour ceux qui s'y sont intéressés dès la sortie du premier tome), nous assistons à une lutte dantesque, où le désespoir face à la puissance de Miyabi et l'espoir d'enfin vaincre cette créature d'un autre temps se mélangent, on redoute pour nos héros, craignant un ultime retournement de situation, on attend une conclusion certes violente, mais peut être en partie heureuse...bref, on dévore les derniers chapitres en connaissant un subtil mélange d'angoisse et de totale satisfaction...et puis l'ultime retournement de situation a bien lieu (quand on parle de l'ultime, on ne compte pas les nombreux survenus uniquement dans ce tome)...comment est-ce possible, comment un tel drame pouvait-il arriver à ce moment du récit? Et pourtant il se produit, Miyabi lâche un fléau meurtrier et sans concession sur le Japon, ne laissant aucune chance de survie à l'humanité...seul Aki et ses quelques compagnons encore en vie sont en mesure de stopper ça...mais quand? Et bien dans la seconde saison de la série (en sachant qu'il y en a 3 au Japon)!
Très bien il s'agit là d'une fin de chapitre, une page s'est bel et bien tournée, maintenant la suite nous attend dans la seconde saison...sauf que nous ne verrons très probablement jamais cette seconde saison (et faut-il parler de la troisième?)
Vu les difficultés qu'à rencontré Soleil pour publier la fin de cette série, vu les ventes peu flatteuses, on peine à croire que l'éditeur prenne le risque de publier la suite, et encore moins qu'un autre éditeur s'y intéresse (j'ai rarement autant souhaité me tromper), et donc cette fin terriblement frustrante, n'apportant pas de conclusion à la lutte contre Miyabi, sera la seule que nous connaîtrons!
On a beau savoir qu'il existe deux autres saisons du manga de Matsumoto, on pouvait toujours espérer avoir droit à une véritable conclusion pour la première, qui existerait par elle même...et bien ce n'est pas le cas! On ressent alors une détresse non palpable, une frustration comme rarement on a pu connaître en tant que lecteur et on est partagé entre tristesse et colère!

En fin de tome, suite à cette conclusion qui n'en est pas vraiment une, alors qu'on espère fébrilement avoir quelques informations sur la suite, un teaser, peut être même des chapitres bonus, on a finalement droit à un recueil d'histoires courtes de l'auteur! Trois qui sont des histoires bonus d'Higanjima écrites par l'auteur pour des occasions spécifiques et en toute fin on retrouve sa toute première histoire, n'ayant rien à voir avec son titre-fleuve.
Les trois histoires bonus, centrées sur Atsushi, personnage apparemment cher au cœur de Matsumoto, collent parfaitement à la trame de la série, elles se seraient parfaitement intégrées au récit; par contre son tout premier essai, bien qu'ayant reçu un prix, nous laisse quelque peu perplexes. On sent un potentiel certain, mais cela reste tout de même très particulier... C'est surtout qu’après un titre comme Higanjima, et surtout après une telle frustration de ne pas avoir de fin, nous ne sommes peut-être pas dans les meilleures conditions pour découvrir ce récit...

En tant que tel, l'ultime volume de la série est passionnant, on ne décroche pas une seule seconde, mais la frustration qu'il nous impose sur les toutes dernières pages est trop grande  pour ne pas être prise en compte sur le plaisir de lecture du volume!
On s'est rarement senti aussi "con" à la fin d'une série qu'on appréciait autant! Notre seul espoir réside peut-être désormais dans le nouveau film adaptant Higanjima...mais on n'y croit pas trop!

Quoi qu'il en soit merci à Soleil pour les efforts fournis autour de ce titre, même si on a pu râler au vu du rythme de parution quelque peu catastrophique, jamais l'éditeur n'a lâché la série et a permit aux lecteurs de pouvoir aller au bout...alors certes aller au bout pour connaître une telle déception, mais aller au bout tout de même!
Donc encore une fois, merci à Soleil et au respect envers les lecteurs dont ils ont fait preuve!


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News