Hayate the combat butler Vol.44 - Actualité manga

Hayate the combat butler Vol.44

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 18 January 2019

Après un premier chapitre soulignant de façon amusante les 10 ans de la série en effectuant un drôle de retour aux sources, le quotidien reprend pour nos héros... mais non sans de nouveaux problèmes. En effet, dans le tome précédent, en allant chercher la pierre royale, Hayate a croisé la route de Konoha Makise, jeune fille effectuant un travail bien ingrat afin de pouvoir subvenir aux besoin de sa mère pauvre et malade, et le majordome, touché, lui a promis de lui ramener de l'argent. L'heure est désormais venue pour lui de tenir cette promesse, mais il ne sait pas encore que cette nouvelle venue a flashé sur lui.

On l'avait déjà largement remarqué, tout comme plusieurs demoiselles de la série: Hayate est un véritable tombeur bien malgré lui, sans chercher à draguer, et en ne se rendant même pas compte des sentiments qu'il provoque ! Il le prouve à nouveau avec Konoha, jeune fille qui a fait une entrée en scène plutôt remarquée dans le tome précédent, dont on découvre vite fait ici la famille pauvre, et qui va vite afficher auprès de notre héros un comportement entreprenant à même de réveiller certaines jalousies... ici, on va donc surtout s'amuser devant les réactions de Hinagiku qui a l'air blasée de voir cette situation se répéter, ou surtout de Nishizawa qui se lance dans de nouveaux plans farfelus afin d'essayer d'attirer l'attention de l'élu de son coeur. Sans oublier Hayate lui-même ! Notre héros, plutôt embarrassé par ce que lui avoue Konoha, refait appel à Aika en tant que conseillère amoureuse, donc les conseils pourraient s'avérer assez bancals...

Au-delà de ça, bien d'autres choses se déroulent pour la galerie de personnages: les petits problèmes d'embauche de Wataru pour son magasin où désormais Nishizawa travaille, les soucis de Chiharu pour cacher sa double identité et où elle risque de finir par se faire démasquer, une prise de conscience de Nagi concernant sa carrière de mangaka, un nouveau délire de Fumi qui se met en tête de trouver un robot (ce qui aboutit en fin de tome à l'arrivée d'un autre nouveau personnage... est-ce que Oby sera un personnage récurrent ?)... Dans ces différents moments humoristiques, on retiendra peut-être surtout le trio d'idiotes emmené par Izumi et poursuivant le kôshien de la vidéo (non, Hata n'avait pas oublié ce tournoi !) avec des vidéos hilarantes où le mangaka parodie gentiment l'invasion de vidéos de chats. On sera également content de voir l'auteur exploiter certains visages parfois devenus trop rares, comme Sakuya ou Wataru.

Pas d'avancée dans l'histoire principale cette fois-ci: Kenjirô Hata renoue surtout avec les scénettes humoristiques, apportant un peu de sang neuf avec Konoha et Oby, déclenchant de nouveaux tourments amoureux chez certaines demoiselles, exploitant une assez vaste palette de ses personnages et de leurs problèmes personnels... En somme, un bon petit volume, comme souvent dans la série.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News