Hana l'inaccessible Vol.2 - Actualité manga

Hana l'inaccessible Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 15 Febuary 2021

Jeune employé pas bien doué mais plein de bonne volonté de l'entreprise Mitsubachi, Tsuyoshi Yowaki est secrètement amoureux de sa supérieure Hana Takamine, pour qui il éprouve une admiration sans faille de par son sérieux... mais à aucun moment il ne pourrait imaginer que son amour est réciproque, tant Hana le reprend et le casse à longueur de temps ! Et pourtant, c'est bien le cas: la stricte jeune femme est dévorée d'amour pour son collègue, mais est si timide et maladroite qu'à chaque fois qu'elle essaie de se rapprocher de lui elle fait pire que mieux et l'envoie paître. Entre cette pure tsundere et notre héros lambda, y aurait-il pourtant une chance de rapprochement, dès lors que Hana choisit Tsuyoshi pour être son partenaire de travail pour le cop ? Rien n'est moins sûr: Ichigo Amai, la craquante madone de l'entreprise dont tous les hommes sont raides dingues, ne supporte pas trop de voir que Tsuyoshi est le seul à ne pas être à ses pieds. Et pour que son ego n'en souffre pas, elle est bien décidée à s'accaparer notre héros, quitte à demande de l'aide à Charada, le Don Juan de service...

Comme pressenti dès le volume 1, ce tome 2 de Hana l'inaccessible est donc bel et bien marqué par l'arrivée d'une rivale de Hana pour la conquête"de Tsuyoshi ! "Conquête" étant un bien grand mot puisque notre héros n'a d'yeux que pour Hana... Tout, ici, est donc surtout, une nouvelle fois, affaire de quiproquos, au gré des diverses manigances très classiques (jeu du roi, etc) d'Ichigo et de Charada, au bout desquelles, entre autres, Hana est persuadée que Tsuyoshi préfère les filles comme Ichigo... Et pourtant, fort heureusement, Koji Murata ne s'arrête pas à ce simple schéma de quiproquos: il fallait un peu plus de nouveauté à ce 2e tome pour ne pas trop répéter les éléments du 1e volume, et globalement c'est ce que l'on a. En premier lieu parce que pas mal de petites situations attendriraient presque entre Hana et Tsuyoshi, surtout grâce à Hana qui ne sait plus toujours où se mettre, notamment quand celui qu'elle aime s'endort contre elle. Mais aussi car Ichigo et Charada campent bien leur rôle: on voit avec intérêt la jolie blonde évoluer sentimentale, prendre conscience de ce qu'elle ressent, bien voir qu'elle n'est pas comme d'habitude face à Tsuyoshi, quand bien même cet abord reste très rapide. Quant à Charada, ses tentatives d'accélérer un peu les choses arrivent à point nommé pour que cette affaire de "triangle amoureux" ne tourne pas en rond. Surtout, le volume, au bout de tout ceci, finit par nous laisser sur des toutes dernières pages assez fortes, qui pourraient déjà apporter une très importante avancée... Espérons que ce ne sera pas un pétard mouillé !

En attendant de voir ça, on reste sur une lecture qui a de quoi plaira à son public cible. L'ensemble est on ne peut plus classique, la recette de base repose sur trois fois rien, les personnages sont des archétypes complets et assumés, mais l'oeuvre de Koji Murata a un petit charme bien à elle. Charme qui continue d'opérer dans la mesure où le manga renouvelle assez ses situations, tout en nous laissant espérer de jolies avancées.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News