Hana Nochi Hare Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 06 August 2018

« Je suis fiancée… Le mariage est prévu pour mes 18 ans… »

Cette révélation est un choc pour Haruto. Ne sachant quoi répondre, il cache son désarroi derrière des moqueries faciles qui malheureusement pour lui s’avèrent justes. Oto est vexée. Il l’a involontairement percé à jour en découvrant qu’elle ne tient à se marier que pour sortir de la pauvreté.
Haruto se réfugie alors chez Sugimaru. Ce dernier lui annonce que le déclin de leur établissement se révèle plus grave qu’ils ne le croyaient. Il n’en faut pas plus à Haruto pour se sentir mal. La popularité du lycée qu’il chérit s’effondre comme ses espoirs de conquérir le cœur d’Oto… Et pour compléter le tableau, il apprend que le charismatique représentant des élèves de Momonozono, leur concurrent direct, n’est autre que Tenma Hase, le fiancé d’Oto !

On pourrait déplorer un scénario classique avec des ressorts prévisibles. Cependant, la mécanique de l’histoire fonctionne tellement bien, qu’on oublie la trame de fond convenue pour se laisser porter par les multiples rebondissements qui ne manquent pas de nous tenir en haleine. Le rythme effréné des déconvenues d’Haruto compense alors le fait que le lecteur devine aisément où la mangaka veut les mener. Et finalement, c’est peut-être le point fort de cette intrigue. En se doutant de ce qui va se passer, les lecteurs ne peuvent qu’être en empathie avec les héros.

Quand Sugimaru propose à Haruto de s’infiltrer dans le lycée de son rival, il saute sur l’occasion. Malheureusement, leur mission d’espionnage ne se déroule pas aussi bien qu’ils l’avaient imaginé. Repérés, ils se retrouvent en tête à tête avec Tenma qu’on découvre gentil et honnête. De quoi faire broyer du noir à Haruto qui ne se sent vraiment pas à la hauteur.

« Il me tape sur les nerfs… mais parfois je le trouve drôle… Au Lycée il fait le malin… mais en dehors, il est complètement différent… »
Deux mondes les séparent, pourtant Haruto et Oto arrivent à se comporter naturellement l’un avec l’autre. Haruto lève le masque du jeune homme riche et irréprochable tandis qu’Oto baisse sa garde et se prend à sourire. Ils se rendent compte que l’image qu’ils se faisaient de l’autre se révèle bien loin de la réalité. Cependant, un nouvel obstacle va anéantir les prémices de leur complicité. Yôko Kamio développe ici deux triangles amoureux. Le trio Haruto, Tenma et Oto d’un côté, et le trio Haruto, Oto et Airi de l’autre. Éprise depuis l’enfance d’Haruto, cette dernière va tout mettre en œuvre pour évincer sa rivale et cela sans aucune pitié !

Le graphisme est simple, mais efficace. Seuls les yeux un peu tombants quelquefois sont à déplorer.

Dans ce deuxième tome, la mangaka met l’accent sur deux personnages aux caractères bien trempés, Airi et Tenma. On découvre les raisons de leur attachement pour les deux héros ainsi que la force de leur sentiment qui semble à toute épreuve… Cela présage de savoureux retournements de situations !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Gathea

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News