Guin Saga Vol.6 - Actualité manga

Guin Saga Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 07 Febuary 2011

Voila le dernier tome de ce qui aurait du être une grande saga qui arrive, après deux premiers volumes excellents et une suite de plus en plus décevante, on ne savait pas trop à quoi s’attendre de cette ultime opus. Libération ou conclusion déchirante ? Surtout que la perspective que cette série se conclut sur un seul tome avec toutes les réponses qui restent à délivrer ne laissait présager rien de bon…et pour cause !

Tout commence de la meilleurs des façons : Guin et ses deux jeunes compagnons sont recueillis pas les Sems, un peuple ²d’homme singes natifs de Nocifère, mais voilà que l’armée du Mongaul marche sur cette Terre délaissée, et en nombre ! Une grande guerre se prépare, et Guin est bien décidé à la mener. Il prépare les hommes singes, rassemblent les différentes tribus Sems, les motive, prépare des stratégies pour pallier le nombre…ce tome est presque aussi passionnant que le tout premier, on vit une grande épopée de fantasy…oui mais voilà, c’est le dernier tome et il faut conclure ! Conclure là dessus, alors que la guerre se prépare ? Mais comment faire ? C’est bien simple, il suffit de mettre l’annotation « Fin » en bas d’une page, et voilà on n’en parle plus, c’est pas plus compliqué que ça ! Pourquoi s’emmerder à conclure ce qu’on a mis six volumes à développer, c’est tellement plus marrant de tout stopper ainsi !
Alors même que de nouvelles révélations sont faites, notamment sur la motivation des Mongauls, alors que tout le volume fait monter la pression (et de plutôt belle manière), alors que la bataille est sur le point de commencer…la fin tombe comme un couperet : « On nous attaque ! »…Fin ! Tout simplement pathétique !
Là on se dit qu’on ne peut pas faire pire…et bien on se trompe grandement ! Alors que les quelques pages restantes auraient pu servir à expliquer brièvement ce qui allait se passer suite à cette bataille, et conclure par un classique « Et c’est ainsi que Guin devint le plus grand roi connu…mais ça c’est une autre histoire » (comme dans l’excellent film « Conan le barbare »), l’auteur nous résume en moins de dix pages les quelques 126 romans qui composent la saga…des « enjeux cosmiques »…c’est ça !

On dit souvent que la première impression est la bonne…voilà le contre exemple parfait ! Par contre on dit aussi que l’on reste sur la dernière impression, et c’est exactement ce qui se passe ici ! On en oublie les excellents premiers volumes pour rester avec ce arrière goût terriblement amer, on a l’impression d’être victime d’une fantastique supercherie !

On se consolera avec les cinq premiers romans qui ont été traduits (sur 126 ça fait peu, mais c’est toujours ça !)


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News