Guin Saga Vol.1 - Actualité manga

Guin Saga Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 22 October 2009

Connu au Japon depuis 1979, Guin Saga est une série de nouvelles de l’auteur Kaoru Kirimoto, qui en déjà réalisé 129 (alors qu’à l’origine il avait prévu d’en écrire une centaine).
Comme souvent au Japon, les couvertures sont illustrées par des artistes connus, ce qui fut le cas d’un grand nombre de couvertures de ces nouvelles illustrées par le célèbre Yoshitaka Amano, ce qui a sans nul doute contribué au succès de la série.

Après trente ans d’existence, Guin Saga nous arrive enfin chez nous au travers de son adaptation en manga, mais qui est la deuxième adaptation, la première ne comptant que trois volumes ; mais il ne faut pas bouder son plaisir, autant profiter de tout ce qui nous est offert !

On y découvre donc Guin, un colosse à la tête de Léopard ayant perdu la mémoire, ne sachant qui il est et d’où il vient il n’a pour seul indice qu’un seul mot : « Aurra ». Son chemin va croiser celui de deux jumeaux ayant fui leur royaume assailli par l’ennemi…l’aventure commence ici !

Très rapidement on est frappé par les similitudes avec un titre qui n’est plus à présenté : Berserk ! Même colosse massacrant sans pitié ses adversaires, même ambiance de dark fantasy, même aspect gore, même démons monstrueux, ennemis recouverts d’armures aux design atypique mais d’une grande classe…on croit même l’espace de quelques pages reconnaître Griffith !! Mais si il y a tant de points communs ce n’est pas un hasard, car d’après la confession de Miura, l’auteur de Berserk, il est un grand fan de Guin Saga et se serait grandement inspiré des nouvelles pour créer l’univers de sa série. Voilà, maintenant que les choses sont remises à leurs places, on peut continuer, on sait qui s’est inspiré de l’autre, et toute critique signifiant que Guin Saga n’est qu’une copie de Berserk est désormais caduque !
Il n’en reste pas moins que l’on est plongé dans le même univers qui a contribué à faire le succès de titre comme Berserk, Claymore ou Ubel Blatt, ce qui est l’un des meilleurs arguments pour cette série, riche et envoûtant à la fois un univers riche qui devrait plaire à tant de monde !
Mais ce n’est pas non plus le seul argument…le dessin est d’une finesse hallucinante, et si il n’est pas des plus originaux, il n’en reste pas moins très beau. Les personnages, Guin le premier, dégagent une aura de mystère qui les rendent de suite intéressants et poussent notre curiosité…on devine le potentiel énorme de cette série, qui arrive à tenir sur prés de 130 nouvelles, rien que ça !
Il est amusant de constater que Guin, par son physique impressionnant et sa tête de Léopard, peut rappeler certains catcheurs, et par extension le personnage de « King » dans la série de jeux de combat « Tekken »
Il se passe déjà pas mal de choses dans ce premier volume, on a même l’impression que les choses se précipitent un peu, mais cela ne gâche rien au plaisir de lecture !

On est complètement séduit par ce premier volume, qu’Asuka nous fait le plaisir de nous faire découvrir, l’éditeur continuant sur sa lancée en nous proposant des titres de qualités que l’on attendait pas forcément, et le tout en réalisant un excellent travail !


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News