GTO Vol.8 - Actualité manga

GTO Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 03 June 2010

Ce tome est incontestablement plus riche que les précédents et propose quelque chose de différent, dynamisant une histoire qui avait tendance à devenir répétitive et énervante.

La trame principale s'axe toujours sur le personnage d'Urumi Kanzaki apparue lors du tome précédent. Celle-ci continue de martyriser Onizuka. Mais l'apparition de son ancienne enseignante va changer son comportement et la faire dériver vers des pratiques beaucoup plus radicales. Le lecteur a donc le plaisir d'en savoir plus sur le passé de cette jeune surdouée. Suite à cela, le GTO aura à coeur de redonner le sourire, par tous les moyens, à l'adolescente : le contrat propre à chaque tome de GTO est donc rempli puisque les situations seront évidemment totalement exagérées. Mais il faut bien l'ardeur du Great Teacher pour rendre le goût de vivre à son élève. Le GTO, encore une fois, montre tout son talent, ralliant une fois de plus un cas désespéré à sa cause : vivre intensément.

Trois chapitres plus originaux s'inscrivent sans peine dans l'histoire principale. En début de tome, un chapitre intitulé « Une journée comme les autres – La vie de l'agent Toshiyuki Saejima » tend vers la tranche de vie humoristique en proposant de suivre le quotidien d'un ancien ami d'Onizuka. La narration est très originale : Saejima, saoul, s'adresse directement à Onizuka, que l'on ne voit pas et qui ne dit rien. Une méthode qui rappelle celles utilisées dans certaines séries d'animation lors d'épisodes spéciaux.
Un autre chapitre nous montre la vie du sous-directeur Uchiyamada, ses déboires avec sa Cresta et le chien de la famille. Le sort et les vivants s'acharnent contre lui, ce qui permet au lecteur de comprendre davantage sa personnalité.
Enfin, un chapitre est consacré au club des jeunes sorcières : trois jeunes filles légèrement barrées, élèves de la troisième 4, vouant une passion pour la magie et l'astrologie. Il est intéressant de voir que finalement, on apprend à connaître tous les élèves de la classe, au fil des tomes. La variété des élèves, qui sonne juste, fait plaisir à voir.

Un tome qui reprend certains acquis mais propose aussi des choses différentes et plaisantes.


Rogue


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
RogueAerith

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News