Girls' Honey - Actualité manga

Girls' Honey

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 05 August 2021

Après Secret Fantasies et Peachy-Butt Girls en janvier 2021 puis Naughty Girls en février, les éditions Dynamite continuent doucement mais sûrement le lancement de leur toute jeune collection Seiko, en ayant publié en juin dernier un quatrième recueil X: Girl's Honey. De son nom original Boku no Toshiue no Kanojo (littéralement "Ma petite amie plus âgée"), cet ouvrage d'environ 210 pages est signé Azuma Tesshin, un mangaka jusque-là inédit en France mais qui est pourtant déjà expérimenté dans le hentai, puisqu'il officie dans le hentai depuis 20 ans avec un petit paquet de livre à son actif, et qu'il a aussi conçu quelques courts seinen sexy/ecchi. Paru en 2016 au japon chez l'éditeur Wanimagazine, Girl's Honey est l'un de ses ouvrages les plus récents.

Ce recueil nous propose donc de découvrir 11 histoires courtes faisant toutes environ 20 pages (entre 15 et 25 pages chacune, en gros), pour autant de situations où les filles n'ont généralement pas froid aux yeux. Un jeune puceau surpris en pleine masturbation par la copine de son frère qui est bien décidée à profiter de la situation, une lycéenne gyaru qui se met à taquiner de façon coquine son prof jusqu'à franchir le cap, un jeune papa qui n'avait pas prévu de céder aux avances de son amie d'enfance en rentrant dans son village natal, une collègue quasi trentenaire et un peu immature qui est un brin encombrante en s'incrustant chez les autres, un frère et une soeur par remariage qui font style de se détester devant leurs parents pour qu'ils ne découvrent pas la relation d'un tout autre genre qu'ils entretiennent, une jeune fille qui suit timidement un garçon partout par désir de sexe, etc, etc... Dans quasiment toutes les histoires, ce sont plutôt ces dames qui prennent les devant et assument leurs désir. Qu'elles soient franchement entreprenantes ou un peu plus réservées. Que leurs désirs cachent de l'amour ou soient juste guidés par l'envie du moment.

Le rendu est assez plaisant, car même si les histoires vont assez vite en besogne du fait de leur brièveté, l'auteur réussit toujours à installer une situation de départ convaincante, et sait également diversifier les cadres en nous faisant aller de la collègue de travail à la belle-soeur en passant par l'amie d'enfance, la nonne, l'adepte du régime... En revanche, même si le dessin du mangaka est assurément efficace dans sa peinture d'héroïne bien en chair avec des formes plutôt généreuses ainsi que dans la vivacité des moments de sexe, peut-être aurait-on aimé un petit peu plus de variété dans lesdites formes, dans les expressions de plaisir et dans les positions. néanmoins, chaque fille a globalement un petit charme bien à elle.

Qui plus est, l'édition française se veut assez inventive grâce à une traduction de SK & KS qui cherche volontiers à s'adapter aux cadres et aux situations, en faisant dans pas mal de métaphores selon ceux-ci (culinaires, religieuses...). L'impression et le papier, eux, sont d'honnête qualité. la seule chose qu'on ne parvient pas à comprendre, c'est le choix d'imprimer le logo "version non-censurée" directement sur la jaquette et non sur la film plastique recouvrant le livre, ce qui gâche en partie l'illustration de couverture, en plus de censurer un endroit qui n'avait pas spécialement raison de l'être puisqu'on y voit rien de très explicite.

Au final, Girl's Honey est un recueil d'honnête facture. Il n'y a rien d'hyper original dans les récits, mais chacun d'eux, bien souvent porté par des héroïnes qui prennent les devants, est suffisamment bien campé.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News