Girlfriend Vol.1 - Actualité manga

Girlfriend Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 17 Juin 2008

Ce premier tome est un recueil de 6 nouvelles, toutes sans titre, uniquement appelées « girlfriend, acte», sauf la dernière, qui est appelée « boyfriend, acte ». Car au contraire des premières, c’est le petit ami qui est au centre de toutes les réflexions de cette courte histoire. Les actes mettent toutes en scène des adolescents en quête d’amour, ou tout simplement, de complicité. Les scénarios de Masaya Hokazono sont dotés d’une grande simplicité, et c’est ainsi qu’il réussi à raconter en quelques pages uniquement, les aléas des premières relations amoureuses. Des paroles simples, qui peuvent parfois blessées par tant de légèreté, sortent alors de la bouche de ces personnages, héros d’un jour ou d’un soir, qui pourraient être nous tous. Ces histoires banales sont magnifiquement dessinées par Betten Court, un dessinateur qui mérite d’effectuer encore beaucoup de travaux à mes yeux, car son travail est tout à fait somptueux !
Ainsi, par ces 6 scénettes, le lecteur a beaucoup de facilité à s’identifier à au moins un personnage. D’ailleurs, le scénariste avoue que les épisodes provenaient des traumatismes sentimentaux de sa jeunesse, adaptés et enjolivés.
Je pense que ce premier tome ne doit pas se limiter à un public strictement masculin. C’est un shônen, mais malgré cela, le thème des premières relations amoureuses n’est pas raconté de manière crue. Il est très affiné je trouve. C’est sûr, ça n’est pas un josei, mais le début de cette série a le potentiel de toucher un large public, composé également de filles (pour public averti tout de même!).

« Et si on faisait l’amour ? La plupart des filles l’ont déjà fait. Moi, je ne plais pas aux garçons… je ne le ferai peut-être jamais. Faisons-le ! »


On se plaît alors à observer les premiers pas d’une belle histoire entre deux voisins de classe, une jeune fille qui joue avec les sentiments, ou plus encore, les envies du petit frère de son petit ami, une jeune écolière qui vit au jour le jour, et ne veut appartenir à personne. Il y a aussi les camarades de classe, qui restent ensemble coûte que coûte, bravant les préjugés lâches et gratuits.

Enfin, on a le plaisir, en ouvrant le livre, de déplier une double page en couleur, recto-verso, de voir sur l’autre page, trois héroïnes de ces histoires, et ce, tout en couleur sur du papier glacé. De plus, l’impression est de bien bonne qualité, ainsi que la couverture, que je trouve soignée. Pour finir, à la fin du tome, pour les personnes assez curieuses, il y a une double page dans laquelle elles pourront retrouver les 6 héroïnes, avec ce qu’elles aiment, leurs mensurations, etc, …



lovehina68

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
LoveHina

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News