Gantz Vol.37

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 09 December 2013

Ca y est, nous y sommes, voilà enfin la conclusion de Gantz, après plus de dix ans de publication, la série débutée durant l’été 2003 se termine dans une conclusion inattendue mais tellement à l’image de ce titre !

Nous avions laissé nos héros dans le vaisseau des aliens, prêts à repartir sur Terre, pendant que l’équipe Américaine s’amusait à achever les derniers adversaires. Un volume avec une violence gratuite qu’on espérait ne pas trouver dans ce dernier tome, afin de ne pas finir sur une note négative ! On en était plus exactement au moment où le héros des aliens prenait le dessus sur le champion humain…allait-on assister à un ultime retournement de situation ?

Et c’est donc ainsi que commence ce dernier tome, on assiste à la mort de plusieurs combattants humains semblant impuissants face à ce monstre extra terrestre que rien n’arrête…soudain ce dernier réclame Kei Kurono sous peine de déclencher l’auto destruction du vaisseau qui anéantira la Terre avec… Kei a t-il le choix ?

Avant l’affrontement en lui même, l’auteur nous fait partager une nouvelle fois tout le mépris qu’il semble éprouver pour les « masses », la population totalement égoïste et individualiste, sentiment paradoxal car justement renforcé par l’effet de masse, les gens envoyant un jeune garçon à la mort sans se soucier de qui il est, de sa vie, uniquement pour préserver leur propre confort !
D’ailleurs tout le long de l’affrontement, l’auteur entrecoupera ce dernier par des extraits de commentaires sur les réseaux sociaux, où des anonymes déversent leurs biles sur le pauvre Kei qui ne peut que subir…alors que ce dernier fait tout pour sauver la Terre, qu’il se sacrifie, il y a toujours des êtres pathétiques pour lui faire des reproches sous couvert d’anonymat… L’auteur adresse ainsi une dernière critique envers la société moderne qu’il a tant dénoncé au travers de son titre pendant toutes ces années.

Mais concentrons nous surtout sur nos personnages : Kei va donc relever le défi de son adversaire et commence alors une lutte dantesque, épique, l’une des plus périlleuses qu’il a eu a mené depuis le début de cette histoire. Si l’affrontement est intéressant, c’est surtout ce qui en ressort qui touchera le lecteur ! Les derniers alliés de Kei, ceux dont on ne sait pas grand chose vont tous se jeter à son secours, au dépend de leurs propres vies…un dernier message de l’auteur signifiant que l’humanité n’est pas si pourrie et qu’on peut compter sur autrui, surtout quand on a partagé des moments difficiles. On va vivre donc des moments forts et épiques de sacrifices, bien loin du happy end qu’on aurait espéré, de nombreux personnages vont périr aux portes de la conclusion. Mais le moment le plus fort sera bien entendu quand Kei sera rejoint par Kato…son ami de toujours ! Ils finiront ensemble ce qu’ils ont commencé ensemble, ultime clin d’œil aux lecteurs qui ne peuvent qu’être émus de conclure une si longue, si passionnante et si intrigante série !

Les toutes dernières page vont très certainement surprendre le lecteur, qui s’attendait à autre chose pour la conclusion…nous ne saurons pas ce que deviennent les personnages, nous n’aurons pas d’explication sur le lendemain et les conséquences de la guerre…nous devons prendre ce qui nous est proposé tel quel et nous en contenter…une conclusion à l’image de la série, belle, simple, intrigante, un peu frustrante aussi, mais correspondant parfaitement à Gantz ! Les survivants sont là, tournés vers l’avenir, un avenir qui leur est inconnu, tout comme il l’est pour le lecteur, c’est ainsi !

La fin d’une époque, d’un titre passionnant qui fera date dans l’histoire du manga, une fin émouvante tout simplement !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News