Gantz Vol.34

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 September 2012

La lutte la plus violente et la plus sanglante que les gantzers ont connu depuis le début de leur combat fait toujours rage, plus désespérée que jamais…plus ils abattent d’ennemis et plus il en vient, ces derniers sont de plus en plus redoutables, de plus en plus gros et puissants et donc de plus en plus meurtriers…

L’escalade continue, mais l’auteur, avec ses délires de gigantisme, nous perd peu à peu, on a de plus en plus de mal à suivre, et ce dans tous les sens du terme !
Premièrement, on ne sait toujours pas à quoi rime cette partie, où l’auteur veut en venir, est ce un prélude à la fin du titre ? Les pages s’enchaînent, les combats avec, mais on a l’impression de tourner en rond, non pas qu’il ne se passe rien, bien au contraire, mais cela ne suffit pas pour donner l’impression d’avancer significativement ! Il faut attendre la toute fin du tome pour qu’enfin l’auteur semble aborder son dernier virage…enfin dernier, ça reste à voir…
Ensuite, dans ce tome les affrontements sont beaucoup moins lisibles, plus chargés, plus brouillons aussi, ce qui nuit bien évidemment au plaisir de lecture. Enfin, les créatures créés par ordinateur et intégrés paraissent plus grossières, on ressent vraiment la retouche et l’incrustation, c’est la première fois que cela paraît aussi flagrant.
L’auteur nous abreuve de double pages certes très jolies mais qui pourraient passer pour du remplissage.

Heureusement il n’y a pas que de mauvaises choses, si la trame peine à avancer, les personnages continuent d’évoluer, et à notre grande surprise, il faudra dire adieu à l’un d’entre eux qu’on ne s’attendait certainement pas à voir mourir. Un beau moment, bien mis en scène par l’auteur.
Et enfin sur la fin du tome les choses semblent s’accélérer, on est toujours dans le gigantisme symbolique de cette partie, mais cette fois on ne voit pas comment l’auteur pourrait encore repousser ses propres limites, la fin semble donc se profiler.
La rébellion humaine prend le pas sur les envahisseurs, la situation s’inversent…malgré les défauts du tome, sa conclusion titillent plus que jamais notre curiosité !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News