Gantz Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 21 January 2014

Critique 1


Voilà un tome bien perturbant ! Après le massacre perpétré par le martien minus, Kei se pose de nombreuses questions, c’est ce moment que choisi Izumi pour révéler à Kei qui lui aussi était un joueur de Gantz avant de perdre la mémoire, et poussé par un irrésistible appel, il souhaite y retourner. Mais pensant que cela se mérite il décide d’offrir à Gantz de nombreux participants, pour cela il va se balader en plein Shinjuku en tirant sur tout ce qui bouge et tuant aveuglément les passants !
Pour l’aspect scénaristique, cela permet de tuer tous les personnages introduits récemment, les télépathes et la brute sortis tout droit de Tekken, et ainsi les intégrer à l’équipe de Gantz, l’équipe sera donc fortifiés et sans doute va t’on voir apparaître une certaine stabilité, mais cela n’est qu’un prétexte pour un massacre atroce, sur prés des deux tiers du volume, la gratuité de cette boucherie est tout simplement injustifiable, on croirait y déceler une certaine complaisance de l’auteur. Si l’objectif était d’introduire un malaise, et bien pour le cas c’est réussi, mais cela n’est en rien une bonne chose, rarement la lecture d’un volume nous aura laissé une impression aussi désagréable. Un peu de tuerie à la limite mais là c’est trop, cela n’a rien d’exutoire, c’est trop « réel », et ce réalisme ne sert en rien l’histoire ; penser à des massacres ayant eu réellement lieu comme celui ci, se dire que des gens innocents perdent la vie sans raison d’une seconde à l’autre à quelque chose de révoltant…était ce utile de reproduire ce sentiment dans un manga ? Je ne le pense pas !


 


Critique 2


Dans le précédent tome, Hiroya Oku introduisait de nouveaux personnages de façon assez abrupte, mais sans que l'on comprenne où il voulait en venir exactement. Et bien la situation va, d'une certaine façon, s'éclaircir dans ce tome qui va beaucoup s'intéresser au personnage Izumi.
Jusqu'à présent, on savait juste que derrière ses airs de mec tranquille, Izumi faisait preuve d'un intérêt très marqué pour l'univers de Gantz, et in extenso pour Kei qu'il soupçonnait d'être un gantzer. Mais nous ne connaissions pas les raisons de cet intérêt, qui vont nous être dévoilées dans ce tome : Izumi a été lui même un gantzer, et espère bien le redevenir !!

Pour cela, il croit que la seule possibilité qu’il lui reste est de tuer un maximum de personnes pour contenter Gantz, puis de mourir. C'est donc avec cette idée en tête qu'Izumi va se rendre à Shinjuku pour effectuer une "tuerie de masse", et cet évènement occupera une grande partie de ce 11ème tome.
Avis aux âmes sensibles : l'auteur ne va pas y aller par quatre chemins pour nous dépeindre cette séquence, qui est particulièrement violente, et sous certains aspects dérangeante. En effet, avant de presser pour la première fois la gâchette de son pistolet, on va bien sentir l'hésitation d'Izumi, qui a bien pris conscience de la gravité du geste qu'il est sur le point de commettre. Un geste d'autant moins compréhensible qu'il n'est pas un marginal exclu de la société ou même un psychotique, c'est une personne apriori équilibrée qui va agir froidement pour satisfaire un désir... autant dire que son geste est totalement inexcusable !!

Dans le cadre de cette tuerie, on sera fixé sur la destinée de quelques personnages, la seule interrogation qui subsiste concernant le sort de Taé. On se demande si Kei arrivera à temps pour la sauver et comment il fera face à un Izumi désormais déterminé à aller jusqu'au bout !

Avec ce 11ème opus, Hiroya Oku fait monter encore un peu le degré de brutalité de sa série, à un tel niveau qu'il risque de s'aliéner une partie de son lectorat. Mais malgré tout, il fait avancer son récit en lui faisant prendre une toute nouvelle direction, qui nous laisse envisager la création d'une nouvelle équipe de gantzer. A confirmer dans le prochain opus !!


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

6 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News