Fûka Vol.11

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 17 January 2019

Le festival "Sonic Boom" organisé par les Hedgehogs atteint déjà l'un de ses points culminants pour The Fallen Moon, puisque Yû et ses trois compagnons s'apprêtent à donner leur concert ! Très vite, tout le monde est unanime: chaque membre du groupe a encore progressé, en particulier notre héros, et le quatuor est bien décidé à enflammer la scène, si bien qu'un nombre assez impressionnant de spectateurs emballés finit par être présent !... mais pour combien de temps ? En effet, dans le même temps, sur la scène principale, il y a le concert du célèbre groupe Colt Python emmené par sa bête de scène Ichigo Mochizuki... Nos héros ont-ils la moindre chance, face à la concurrence de ce groupe, de gagner leur pari fait avec leur manager ?

La réponse n'est évidemment pas étonnante, et prouve bien que même si Yû et ses camarades assurent de plus en plus, en tant que jeune groupe ils ne peuvent toujours pas faire le poids face à certains cadors. Tout le monde a bien conscience que The Fallen Moon continue de progresser à grande vitesse, mais cela ne suffit pas encore pour s'imposer, surtout quand on ne vient pas d'une major, et à ce titre Kouji Seo amène quelques scènes assez touchantes sur la déception de Yû, sur la réalité du milieu, et propose alors un rendu assez crédible du milieu musical... mais pas pour longtemps. Car en effet, c'est presque devenu une habitude dans la série: l'auteur tend à parfois rendre trop facile ou idéal la progression de ses héros avec quelques coups du destin qui paraissent gros, et c'est à nouveau ce qui arrive dès lors qu'a lieu un concert imprévu sur la scène isolée du bord du lac. Le mangaka en fait un peut trop, tout semble un peu parfait et prévisible, on regrette une nouvelle fois que The Fallen Moon ne rencontre pas de réels obstacles, et en toile de fond on devine très, très vite la vraie raison pour laquelle les Hedgehogs ont organisé ce festival, raison censée être forte mais n'ayant pas totalement l'effet escompté car elle n'a pas été préparée avec intensité. Et enfin, à l'issue de ce festival, on devine tout autant ce qui va arriver entre le groupe et Fûka Aoi, une évolution assez convenue et logique.

Ces différents rebondissements un brin éculés font-ils donc de ce tome une lecture décevante ? Hé bien, en réalité pas du tout, car malgré certains éléments un peu mal préparés Kouji Seo parvient ici à insuffler toute la verve dont il est capable: les scènes de concert sont assez prenantes, l'emballement général autour de The Fallen Moon crée une narration au souffle saisissant, les instants de communion entre le groupe et Fûka Aoi sont particulièrement réussis et on cerne parfaitement à quel point la charismatique jeune fille pourrait devenir importante pour le groupe, en toile de fond le mangaka n'oublie toujours pas le souvenir de la défunte Fûka Akitsuki...

En somme, presque étonnamment, on se laisse très, très facilement happer par ce volume emballant, où malgré ses grosses ficelles l'auteur montre à nouveau de quoi il est capable quand il est en forme. Qui plus est, alors que tout semble aller de mieux en mieux, les révélations de la fin de volume viennent faire leur effet, même si pour le coup Seo fait vraiment dans des énormes coïncidences.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News