Free fight - New Tough Vol.36 - Actualité manga

Free fight - New Tough Vol.36

36th battle - Go to "Onikujima"

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 06 May 2013

La lutte entre le Nada et le Yugen se poursuit et les jumeaux Seiko et Kiryu sont au premier plan ! Chacun affronte un terrible adversaire et tous deux sont en mauvaise posture !

Les affrontements en eux mêmes ne sont pas ce qu’il y a de plus passionnant, en particulier celui de Kiryu qui se fait ridiculiser. L’auteur met en scène une pirouette pour que ce dernier remporte la victoire de la volonté malgré une défaite évidente en combat. Pour le coup, voir Kiryu dans cet état, lui qui a été présenté comme un monstre sur plus de 60 tomes (« Tough » compris) fait tout de même un peu mal, sa fierté et surtout sa crédibilité en prend un coup. Et à travers la crédibilité du personnage, c’est surtout celle de l’auteur qui pose question. Saruwatari ne sait plus où s’arrêter, il prolonge son récit à outrance quitte à plonger dans le n’importe quoi, ce qui est déjà le cas depuis plusieurs tomes.
Heureusement on ne retient pas que ça de ces deux affrontements se déroulant en parallèle ; justement un lien est fait entre les jumeaux, un parallèle sur leurs destins et leurs volontés. L’auteur nous offrant ici des pages absolument superbes où Seiko et Kiryu subissent les mêmes dommages au même moment. La mise en scène est remarquable et a d’autant plus d’impact.

Mais une fois les affrontements terminés (affrontements qui au passage n’ont pas servi à grand chose), Kiichi part en quête de vengeance, ou de défi au choix, en partant à la recherche de Kakugo, son père biologique, leader du Mugen et vainqueur de Seiko, son père de cœur.
Et pour cela il devra aller dans une montagne désertée pour affronter un Tengu ! L’auteur nous sort là un nouveau guerrier invincible du chapeau. Les hommes les plus dangereux du monde ne sont rien face à l’homme le plus dangereux du monde…qui lui même est inférieur à l’homme le plus dangereux du monde… C’est excessif, poussif et cela fait trop longtemps que cela dure !
Là encore la pilule a du mal à passer, on voit Kiichi, héritier du Nada se faire ridiculiser à deux reprises…une nouvelle fois cela revient à remettre en question tout ce que l’auteur nous avait proposé auparavant, comme si cela n’avait servi à rien…difficile à accepter.

Il ne reste plus que trois tomes, on verra bien ce que l’auteur va nous proposer, mais quelque part il est temps que la série se termine…et c’est un fan de la première heure qui dit ça !


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

12 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News