Free fight - New Tough Vol.21 - Actualité manga

Free fight - New Tough Vol.21

21th battle- Among militancy and affection

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 18 November 2010

Le combat entre le père et le fils reprend ! L’affrontement symbolique entre le précédent et l’actuel gardien du Nadashingake bat son plein, tous deux rivalisent de techniques imparables tout en alternant avec de simples frappes foncièrement brutales, comme pour mieux marquer la sauvagerie du combat, sauvagerie d’autant plus choquante quand on connaît le lien entre les deux adversaires !

Toujours parsemé de quelques retours en arrières, soit nous ramenant carrément dans l’enfance de Kibo soit beaucoup plus récemment, l’auteur fait réellement de ce combat le point d’orgue de son titre, mais comment pourrait il en être autrement ? Cette affrontement aurait du être l’aboutissement de tout ! On regrette alors qu’il apparaisse si « tôt »…bien sur les affrontements contre Kiryu et Son-Ho représentent également des symboles forts…mais pourquoi faire de ce match une demi-finale ? Pourquoi ne pas en avoir fait la finale pour régler les autres « problèmes de familles » hors tournoi ? Qui se soucis encore de la deuxième demi-finale ? Comment l’auteur arrivera t-il à maintenir la tension pour un affrontement qui après celui ci nous apparaîtra sans la moindre importance ? Pour l’heure on savoure, mais on redoute la chute…

Le seul hic de ce tome étant les « commentaires » du commentateur de la rencontre…moyen pour l’auteur de s’exprimer et d’expliquer ce qu’il en est, mais on frise parfois le ridicule et l’agacement !

On note également une petite erreur de traduction, plus lié à la méconnaissance du combat libre qu’autre chose. Le traducteur traduit littéralement le nom d’une frappe qui pour le coup passe mal en Français. Un soccer-kick devient « un coup de pied de football »…tout simplement ridicule ! Un low-kick reste un low-kick, ça ne devient un « coup de pied bas » (même si ça passe déjà mieux), alors pourquoi ne pas laisser soccer-kick tel quel ? Car oui, monsieur le traducteur, dans le cas présent, il ne s’agit pas d’un fantasme de l’auteur, les « soccer kick » existent en combat libre !

Tout ceci n’est que détail (de puristes), l’ensemble du tome est porté par un souffle épique, et les métaphores proposées par l’auteur le retranscrivent parfaitement !


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News