Food wars Vol.24 - Actualité manga

Food wars Vol.24

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 30 July 2018

Toujours désireux de s'opposer au régime d'Azami et sauver leurs camarades renvoyés, Sôma et ses compagnons toujours en lice, soutenus par Jôichirô, Gin Dôjima et même Sonzaemon Nakiri, se préparent pour la phase finale de l'examen qui les opposera directement aux membres du Conseil des Dix Maîtres. L'entraînement prend alors la forme d'un duel en équipe, avec une règle toute particulière : les membres d'un même camp ne devront pas communiquer pour préparer leur plat !


Food Wars a beau s'être enlisé dans une certaine démesure du nekketsu avec des enjeux totalement absurdes à l'échelle d'une école de cuisine, le tome précédent a su piquer habilement la dynamique de l’œuvre pour apporter une intensité de ton. Cette suite se situe dans cette même lignée puisqu'elle narre les préparatifs de la phase finale de la compétition, dernière étape durant laquelle Sôma et ses compagnons devront lutter contre le Conseil des 10 Maîtres, les élèves les plus redoutables de Tôtsuki... Comment élever des enjeux plus importants encore suite à ça ? Difficile de savoir, mais l'intensité fonctionne ici assez bien et créée une certaine frustration à l'idée de patienter entre deux tomes.


La première phase du volume narre pourtant un simple entraînement, une préparation à cette phase finale qui sort du lot grâce à une nouvelle règle qui apporte une dynamique inédite et même assez amusante. L'occasion de mettre un peu Jôichirô Yukihira en avant et de créer un certain écho entre le père et le fils, de manière à impacter Erina qui droit à son moment d'émancipation décisif... Le personnage reste alors toujours aussi bien mené, évoluant de manière importante sans pour autant en faire une demoiselle différente. Au contraire, Erina garde son caractère mais affiche une noblesse nouvelle, ce qui rend le personnage beaucoup plus appréciable désormais.


Passé l'entraînement, peu d'action culinaire mais des préparatifs intéressants de la compétition finale. Les auteurs renouent alors avec leur soif de démesure en proposant une monté de l'intensité par le développe des membres des 10 Maîtres, un rappel des enjeux importants de l'arc, et surtout quelques rebondissements qui ont de quoi surprendre, même s'ils demanderont quelques explications de la part des personnages concernés. Il est toutefois dommage que cette surprise scénaristique soit en grande partie divulguée par la couverture du tome, aussi il est plus que recommandé de ne pas trop s'y attarder, même si certaines silhouettes sont reconnaissables à des kilomètres...


En résulte un tome globalement sympathique et qui sait entretenir l'intensité du récit, tout en restant fidèle à la direction qu'a pris le scénario depuis l'arrivée d'Azami Nakiri. Cette direction acceptée, Food Wars se déguste toujours aussi bien, la série ayant le mérite de toujours aller plus loin dans son ambiance et sa nervosité. Un plat qu'on pourra déguster sans être débecté pendant quelques temps encore.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News