Final fantasy type-0 - Le Guerrier à l’épée de glace Vol.4 - Actualité manga

Final fantasy type-0 - Le Guerrier à l’épée de glace Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 07 April 2020

Alors qu'il est parti en mission de sauvetage, Kurasame se retrouve face à de nombreux adversaires et doit admettre avec effroi qu'il ne pourra pas sauver tout le monde! Ce sera son professeur, celui qui l'a grandement inspiré qui mourra des mains de l'ennemi, renforçant la détermination de notre héros!
Les quatre Champions vont se lancer dans de nouvelles missions pour renverser le cours de la guerre, et alors que leur réputation ne cesse de grandir, ils seront exposés à la plus incroyable des déceptions : une nouvelle trahison va affecter tout Akademia et risque d'avoir une incidence sur la guerre…

Le tome s'ouvre sur un drame, la mort d'un personnage particulièrement charismatique, qu'on regrette de ne pas avoir eu l'occasion de découvrir davantage. Mais c'est bien connu dans les jeux vidéos le plus souvent (car il ne faut pas oublier qu'il s'agit là d'une adaptation de jeux vidéos), le héros perd à un moment ou un autre son mentor afin de le dépasser, un sorte de mort symbolique du père permettant de prendre sa place !
Et c'est exactement ce qui se passera, Kurasame va obtenir un statut de héros, dépassant même celui des « Quatre héros de Rubrum ». Il surpassera ses camarades tant en renommée qu'en efficacité sur le terrain. Par conséquent, et c'est là aussi un passage obligé de ce genre de récit, il faut lui trouver un rival à sa mesure...ce qui ne manque pas d'arriver !
On découvre un personnage aussi dérangé que charismatique, et on ne peut que trouver dommage qu'un tel antagoniste n’apparaisse que si tard dans le récit (le prochain volume étant le dernier); un personnage qu'on ne retrouve pas dans le jeu, donc totalement inédit ici.

Tout en faisant avancer le récit et l'intrigue, nous avons le plaisir de découvrir des affrontements plutôt bien mis en scène entre deux personnages possédant une grande classe.
Morse, l'adversaire de Kurasame, possède en lui une magnifique folie, un personnage aussi inquiétant que puissant qui se trouve être un parfait ennemi récurrent, le genre de personnages qu'on finirait presque par préférer au héros...Ce qui n'est pas loin d'être le cas ici.

Mais au-delà des affrontements bien rythmés, c'est avant tout la surprise d'une nouvelle trahison qu'on retiendra dans ce tome, un magnifique twist qui redistribue toutes les cartes...plutôt bien amené. (Ceux ayant joué au jeu, savent cependant à quoi s'en tenir).

Un tome bien équilibré qui se lit très rapidement avec un grand plaisir, il est toutefois dommage que tout aille aussi vite dans ce titre, on en ressort presque avec le sentiment de ne pas en profiter suffisamment et de passer à coté du souffle épique qu'on devrait ressentir.
Reste une approche intéressante du deuil, où au lieu de pleurer les disparus on les oublie purement et simplement… Cet aspect du récit est ici plus important que jusqu'à maintenant, avec la mort du mentor de notre héros...et au lieu de soulager les personnages de leurs peines, on a l'impression que cet oublie est bien plus triste que salvateur...dommage que cela ne soit pas creusé un peu plus.
On note aussi l'introduction du personnage de Naghi, un NPC important dans le jeu, qui se voit offrir son bandeau caractéristique dans ce tome.

Un bon volume qui nous oriente non sans panache vers une conclusion qu'on attend autant qu'on la redoute (trop précipitée?)…
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News