Fil du destin (le) Vol.2 - Actualité manga

Fil du destin (le) Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 20 December 2017

Alors qu'elle pensait que Ren ne s'intéresserait jamais à elle, Rino est désormais aux anges : son amour est réciproque ! La jeune fille entame alors une relation amoureuse avec lui, et ne peut qu'être ravie de voir à quel point Ren est attentif avec elle. Malgré certains regards médisants autour d'eux (Ren est très populaire auprès des filles, et Rino est vue comme un ange dans le club de kendo, donc il y a certaines petites jalousies), les deux adolescents semblent filer le parfait amour, un amour tourné vers un bel avenir... mais le destin pourrait en décider autrement, car des épreuves attendent le couple, et avant tout Rino. De plus en plus souvent, son corps semble la lâcher. Et puis, il faut aussi compter sur l'arrivée de Yûto, le petit frère de Chihiro, qui montre très vite et très clairement son intérêt pour notre héroïne...


Concrètement, on attend toujours que la principale originalité de la série décolle réellement : la maladie qui s'empare petit à petit de Rino, à savoir la maladie de Charcot, ne reste évoquée que par toutes petites touches souvent très discrètes, hormis peut-être une fois où la manière dont le corps de la jeune fille la lâche est plus marquante. Kaho Miyasaka souhaite prendre son temps, ce qui est clairement tout à son honneur, afin de bien faire ressentir l'empathie autour du couple principal qui, pour l'instant, vit encore des instants de bonheur simple. Mais le problème, c'est que dans cette optique, la mangaka tend également à jouer sur certaines ficelles très éculées, qui pourraient vite lasser certain(e)s lecteurs et lectrices. On pense ne premier lieu à la formation d'un triangle amoureux avec l'arrivée du jeune Yûto, visiblement décidé à jouer les troubles-fêtes de façon parfois assez agaçante, tant il se montre direct et tombe vite amoureux de Rino. C'est un peu mal amené... Pourtant, le personnage reste intéressant, grâce à son caractère impulsif qui s'avère bien différent de celui de Kiritani ! 


En somme, on attend toujours un peu que le récit décolle réellement autour de sa principale touche d'originalité, car pour l'instant Kaho Miyasaka se contente surtout de nous servir une romance scolaire classique du genre. La mangaka a l'expérience dans le domaine, et sait s'en servir pour offrir un récit apte à plaire aux amatrices, mais on espère désormais que l'oeuvre va enfin se démarquer réellement. Ce qui, peu à peu, semble plutôt bien parti


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News