Félin pour l'autre Vol.4 - Actualité manga

Félin pour l'autre Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 22 October 2019

Fuji a largement progressé depuis qu'il prend des leçon auprès du maître-chat Nekoya, mais l'art de savoir bien s'occuper des chats avec passion et amour tout en veillant à ce qu'ils soient heureux semble être un apprentissage permanent, et notre héros a donc encore beaucoup de choses à cerner, à comprendre et à acquérir !

Dans ce quatrième tome cela passe par 5 nouvelles étapes, pour autant de chapitres plus ou moins indépendants. Garder le chat d'Ichijô quelques jours en devant veiller à ce qu'il s'entende correctement avec Tora, essayer de dénicher la photographe de chats qui a la hype sur les réseaux sociaux et qui habiterait dans le quartier, contraindre Tora à une diète urgente tout en veillant à ne pas le rendre malheureux, participer à un concours de photos de chats, adopter un deuxième minou et veiller à son bonne acclimatation dans la maison aux côtés de Tora...

Tel est le programme qui attend Fuji et son entourage dans ce tome. La recette faite de chapitres globalement indépendants fait que le mangaka Wataru Nadatani va plutôt à l'essentiel, quitte à parfois aller dans la facilité scénaristique, puisque forcément il fallait que la photographe de chats à la mode sur les réseaux soit une camarade de classe de Fuji, Yamada et Ichijô. Le hasard fait décidément bien les choses... Néanmoins, dans une oeuvre de ce type ce n'est pas très dérangeant, et, surtout, l'auteur sait toujours profiter de ses petites histoires pour aborder les félins sous divers angles. Sont au programme ici, entre autres: l'entente pouvant être délicate entre deux mâles (surtout si l'un des deux pénètre sur le territoire de l'autre), l'intégration d'une femelle auprès d'un mâle castré (là aussi sur son territoire), un petit focus bourré de charme sur la si chouette espèce des munchkins, l'art délicat d'imposer un régime à son matou sans le frustrer, par la même occasion l'importance de veiller à sa bonne santé de façon continue, l'art de savoir prendre de bonnes photos de chats et par la même occasion de savoir comment les approcher pour les capter sur l'instant...

Certains éléments ont un goût de déjà-vu dit comme ça, mais le mangaka les aborde sous un angle assez différent, et il s'applique toujours autant à dessiner avec un certain réalisme les chats eux-même mais aussi leur comportement, notamment leurs petits caprices les rendant parfois étranges ou difficiles à cerner à nos yeux. Qui plus est, deux nouveaux personnages arrivent et devraient redynamiser quelques peu le récit, entre la timide mais sympathique et passionnée (forcément) Kurokawa, et l'excellente petite chatte du dernier chapitre.

Nadatani a toujours des choses à raconter après 4 volumes, et globalement il n' a aucun mal à renouveler et enrichir son histoire. Portée par cette richesse et par ce soin accordé aux chats sous toutes les coutures, Félin pour l'autre! reste ici une très appréciable lecture dans sa catégorie.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News