Fate/Zero Vol.2 - Actualité manga

Fate/Zero Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 25 Avril 2014

La quatrième Guerre Sainte est désormais commencée, et Saber, soutenue par Irisviel, se retrouve déjà face à un redoutable adversaire : Lancer, dont le Maître reste soigneusement caché. Le combat qui s'engage promet d'être dense, car face à Saber, il y a un ennemi armé de deux lances complémentaires, et qui pourrait se révéler encore plus dangereux que prévu lorsque son Maître l'autorisera à utiliser son Noble Phantasme...

Entrevu dans le premier volume, le talent du mangaka Shinjirô pour les scène de combat se confirme pleinement avec un premier duel d'une intensité remarquable ! Le dessinateur offre des planche d'une profondeur remarquable, surtout portées par un gros travail sur les nuances de noir, sur les angles de vue, mais aussi sur des onomatopées assez stylisées. Précis et expressif, l'ensemble nous happe sans mal, d'autant que le duel est loin de se limiter à un simple échange de coups : la stratégie est de mise entre les deux combattants, qui doivent analyser les choses pour prendre le dessus sur les capacités propres à leur adversaire. C'est captivant à lire, d'autant que l'on ressent bien la difficulté de la tâche pour Saber face au Noble Phantasme de Lancer, et que ce dernier se révèle pleinement en dévoilant l'Esprit Héroïque qui l'anime.

Et pourtant, ce premier affrontement, déjà prometteur, n'est encore qu'une mise en bouche, celui-ci finissant par prendre temporairement fin de manière inattendue, quand, les unes après les autres et sous l'impulsion de Rider, la plupart des autres combattants débarquent. C'est là tout le sel du tome : alors que l'action est déjà là et que la tension est bien présente, Shinjirô profite de cette ambiance déjà oppressante pour dévoiler quasiment toutes les forces en jeu dans cette quatrième Guerre Sainte. Le pari est osé et ambitieux, et il s'avère réussi, chaque Servant apparaissant à sa manière, dévoilant pour certains son Esprit Héroïque ou son Noble Phantasme, et laissant clairement entrevoir ses traits de caractère : la franchise d'un Rider qui débarque au beau milieu du combat pour provoquer tout le monde, l'orgueil d'Archer, l'énigme que constitue le sombre Berserker, la fougue de Lancer qui risque fort de l'obliger à s'opposer à son Maître... Derrière eux, les Maîtres ne sont pas en reste et sont tous assez différents côté caractère, Shinjirô mettant notamment en place une relation particulière entre les maîtres de Rider et de Lancer, et intriguant déjà beaucoup sur le lien entre Tokiomi Tohsaka et Kirei Kotomine.

L'un des talents de Shinjirô est de mettre en place avec fluidité ces nombreux protagonistes sans pour autant faire retomber la tension, car sur le terrain le combat se profile toujours, et la menace d'alliances qui chercheraient à se débarrasser vite et facilement des plus redoutables combattants se fait bien sentir, encore plus dans les dernières pages du volume...

Loin de se contenter d'un duel classique, Shinjirô prend le parti de mettre en place une grande majorité des personnage dans la foulée, et le résultat est on ne peut plus satisfaisant : la démarche surprend, entretient la tension, et on a le sentiment que tout est parfaitement mis en place pour la suite, qui s'annonce épique !


 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News