Fantastique Edo - Actualité manga

Fantastique Edo

Le guide illustré de l'ère Edo au Japon

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 03 December 2021

Entre deux publications de manga, il arrive de temps à autre que Le Lézard Noir cherche à explorer plus en profondeur des pans de la culture japonaise sous différents aspects, à l'image des livres Mangapolis (2012), l'Archipel de la Maison (2014) ou Edogawa Ranpo - Les méandres du roman policier au Japon (2019). L'éditeur poitevin a ainsi récidivé il y a un peu plus d'un an en publiant, fin octobre 2020, Fantastique Edo, un ouvrage visant à faire découvrir les différentes facettes de la vie, de la culture, des croyances à l'époque Edo (la période isolationniste sous le règne des Tokugawa entre 1603 et 1868, rappelons-le), en ne se limitant pas aux habituels poncifs sur les samouraïs.

Traduit de l'anglais par Anne-Sylvie Homassel dans une excellente qualité (texte clairs, pas ou peu de fautes...), cet ouvrage d'environ 200 pages a été écrit et illustré en 2018 par Susumu Zenyôji, illustrateur et chercheur japonais passionné d'Histoire, en particulier de l'époque Edo et de sa pensée "ma" qu'il a déjà exploré auparavant à travers plusieurs guides.

A travers un découpage très clair, l'ouvrage affiche une volonté claire: offrir les bases de ce qu'il faut savoir sur l'époque Edo dans nombre de domaines, mais en évitant, en tant qu'éventuel "premier abord" pour des néophytes, d'entrer dans trop de descriptions. Et sa qualité première est vraiment de vouloir exposer l'époque sous toutes ses coutures, ainsi il sera question de toutes les bases (les croyances, les divinités naturelles, la pensée "ma" emblématique, les plantes/arbres symboliques de la culture nippone, le wabi sabi, l'importance du riz sur tous les plans (pas seulement en tant qu'aliment...), mais aussi des moeurs de l'époque (la façon de vivre des petites gens, les tenues vestimentaires, la santé, la beauté...), des inévitables samouraïs (le particularités de leur société, leurs châteaux, leurs coiffures, leurs épées...), des tout aussi inévitables ninjas (les régions où ils agissaient, certains noms célèbres, leurs armes et techniques, les traces qu'ils ont laissées dans l'Histoire...), et même d'un certain nombre de Yôkai.

Susumu Zenyôji brasse beaucoup de choses vite et bien, et le fait d'autant mieux que son guide se veut très didactique grâce à son aspect sans cesse illustré, où les illustrations ne sont pas là uniquement pour faire beau mais ont, bien souvent, un rôle à jouer dans ce que l'auteur souhaite nous apprendre, notamment en illustrant directement certaines annotations. les illustrations en elles-mêmes sont propres, suffisamment précises, immersives, et bien servies par le grand format de l'édition, typique du Lézard Noir.

Il s'agit, alors, d'un très bon guide, en tant qu'approche globale mais tout de même assez détaillée sur l'époque Edo. Cela donnerait presque envie de découvrir les autres guides écrit par l'auteur sur cette époque, qui sont plus spécifiques ("Guide illustré de la ville d'Edo", "Hommes et femmes de l'époque Edo", "Guide des femmes à l'époque Edo"...), mais qui restent inédits dans notre langue.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News