Fabuleux destin de Taro Yamada (le) Vol.13

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 23 October 2009

Voici déjà le treizième volume des aventures de notre sans le sou préféré, et pour le coup, il faut croire que le nombre treize porte vraiment malheur, car deux mauvaises nouvelles nous tombent dessus durant la lecture de ce tome. Tout d'abord, c'est avec tristesse que l'on découvre que ce tome est le dernier de la série, les deux suivants étant des volumes d'histoires spéciales. Mais pire encore, on apprend dans la postface que suite à une décision de Ai Morinaga qui ne souhaite pas le voir paraître à l'étranger, le tome 15 ne sera pas édité par les éditions Tonkam... Qu'on se le dise, il faudra dire définitivement adieu à Taro Yamada dans deux mois, avec le volume 14.

En attendant, ce treizième tome est aussi hilarant que les précédents. Entre l'apparition d'un étrange homme et de son fils qui se révèleront être le roi et le prince d'un pays lointain, leur souhait d'adopter Itsuko, l'une des soeurs de Taro, et le bal de fin d'année, Ai Morinaga nous prouve une nouvelle fois qu'elle possède une imagination sans limites, celle-ci exploitant toujours à merveille la passion de Taro et de ses frères et soeurs pour l'argent et la nourriture, le décalage de leurs parents, la sournoiserie de Takuya, l'amour de Takako et de Keiichi pour notre héros... tout ceci aboutissant toujours sur des situations hilarantes tellement elles sont idiotes. La narration de Morinaga coule de source, et ses dessins sont toujours aussi efficaces quand il s'agit d'appuyer l'humour.

Au final, on rit encore et toujours... Mais qu'en est-il de la fin ? Comme on pouvait s'y attendre, celle-ci reste très ouverte, le manga s'achevant avec l'arrivée de Taro à l'université. On est triste de devoir déjà quitter cette ribambelle de personnages farfelus, mais surtout, on est un peu frustré par cette "fin", qui arrive somme toute très rapidement, sans véritablement nous laisser le temps de dire adieu aux protagonistes.

Malgré cela, Le fabuleux destin de Taro Yamada aura su nous faire rire d'un bout à l'autre, sans jamais tomber dans le répétitif, grâce à l'imagination débordante de l'auteur. Un véritable plaisir pendant 13 volumes, et qui se prolongera donc une toute dernière fois avec le tome 14.
  
Koiwai

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News