Entre toi et moi Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 17 August 2017

Alors que Makoto se questionne sur sa relation avec Reita (en effet, ce dernier lui a demandé jusqu'à quand "devrait-il attendre", on sait où veulent en venir ces questions), un cousin du nom de Kengo s'incruste chez elle pour quelques jours et ne cesse d'avoir des comportements étranges avec les deux tourtereaux : il tente quelques approches avec Makoto avant de s’accaparer Reita, comme un petit frère de substitution avant de faire carrément des avances à Makoto. Les deux jeunes amoureux n'y comprennent plus rien, pourtant Kengo clame qu'il ne leur veut que du bien... Qu'a-t-il vraiment derrière la tête ?


Et ensuite reviendra la grande question : Makoto est-elle prête à franchir le pas ? Reita a déjà exprimé son envie de le faire avec la jeune fille, mais il souhaite attendre qu'elle soit prête. Mais les turpitudes causées par son cousin ont-elles permis à Makoto de se décider ?


"Je suis désolée pour lui, mais... je me demande si je serais bientôt prête à passer à l'acte."


Ah, c'est dommage ! Alors que le précédent opus nous laissait sur de bonnes impressions, le petit détour de l'histoire avec le cousin est assez étrange. On se doute bien que l'auteur a voulu nous ressortir une sorte de "rival", et si elle l'avait bien amené avec Yûsuke, ça aurait pu marcher, mais là on ne sait jamais sur quel pied danser. C'est bien sûr l'intention de l'auteure de brouiller les pistes, malgré tout, c'est assez étrange d'imaginer un collégien intervenir de cette manière dans la relation de sa cousine. D'ailleurs, son explication est complètement farfelue, et c'est un peu dommage. On se doute que tout cela est censé faire avancer Makoto sur la compréhension de ses sentiments, mais on n’avait vraiment pas besoin de lui pour ça. Au contraire, Haru Tsukishima nous amenait quelques pages plus tôt un changement beaucoup plus cohérent pour le jeune couple : la mère de Makoto prend la décision de restreindre les allées et venues de Reita chez elle, maintenant qu'ils se sont engagés dans une relation sérieuse. Une simple décision qui remet en cause le quotidien des deux jeunes gens, et qui est parfaitement logique. La mère de Makoto préserve sa fille en créant une petite barrière de sécurité, que Reita et Makoto approuveront, non sans éprouver une pointe de tristesse. Ils ne seront plus ensemble constamment, et c'est peut-être bien ce qui va manquer à la jeune fille, cette proximité physique avec Reita...


"J'ai l'impression qu'il y a des petites bêtes en moi..."


Et à la fin du tome, l'évolution des rapports entre Makoto et Reita est mise sur le devant de la scène. Et si la "première fois" était un sujet presque tabou dans les shôjos il y a encore un certain temps (combien finissaient sur un bisou et ensuite directement le classique "ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants" ?) c'est maintenant devenu un thème assez récurrent. C'est intéressant de l'aborder, mais là, cela arrive peut-être un peu vite ? Le tome d'avant, Makoto arrivait tout juste à avouer ses sentiments à Reita et maintenant elle se sentirait prête à franchir le cap ? Ce n'est pas que la question soit mal amenée, au contraire l'auteure se débrouille plutôt bien, mais on a juste cette sensation que la question est abordée un peu trop tôt dans leur relation. Enfin, ceci n'est qu'une impression, et celle-ci sera sûrement différente selon les gens.


Au niveau de la traduction, on a toujours les mêmes problèmes, ce langage en décalage avec l'âge des personnages (qui utilise encore le terme "olibrius" aujourd'hui ?) ce qui est un peu dommage. Par contre, le travail d'édition est toujours aussi bon. Notons le changement de police quand Reita murmure à Makoto qu'elle est mignonne, la typo est bien choisie et la taille juste assez petite pour montrer tout l'embarras du jeune homme à prononcer cette phrase, et juste assez grande pour toujours être lisible.


Au final, ce sixième et avant dernier tome est correct et nous déçoit un peu après le tome précédent qui était de meilleure qualité. Espérons que dans la dernière ligne droite, "Entre toi et Moi" saura nous laisser une impression aussi forte que le tome 5, histoire de finir sur une bonne note !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News