Enfer & Paradis Vol.12 - Actualité manga

Enfer & Paradis Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 11 December 2009

Alors que le tome précédent mettait une claque dans l’enchainement des évènements, les choses commencent à se clarifier peu à peu, surtout dans le camp des ennemis. Les F se dévoilent, affirmant leur indépendance par rapport à Mistuomi et son groupe des exécuteurs, dès lors que leur véritable maitre, Sohaku Kago, père de Nagi, est enfin apparu au grand jour ! Pourtant, chaque « plume » semble suivre le terrible individu pour des raisons différentes, parfois contre leur propre gré, comme l’épéiste Madoka par exemple. Le récit prend alors une nouvelle dimension, bien plus mystique, et le récit s’est véritablement éloigné de la baston pure depuis quelques temps.

Les personnages semblent s’illustrer à tour de rôle, et après Bob, c’est au rôle de Masataka de s’exprimer ! Le jeune homme passe souvent pour le héros malheureux du récit, dans l’ombre de Soichiro ou de son frère, du fait d’un caractère parfois trop réservé. En réalité, il démontre ici son importance dans le groupe, représentant un véritable pilier par sa manière unique de combattre. Il aura ainsi l’occasion de prouver sa valeur dans deux combats, et le second aura de quoi raviver quelques souvenirs du premier flashback. Les différentes émotions sont plutôt bien retranscrites, sans aller dans de trop grandes phrases pompeuses auxquels Oh ! Great peut nous habituer, du fait du caractère posé du personnage. De plus, son calme se ressent dans le découpage de l’action et dans le dessin, encore plus clair et précis que d’habitude. On voit alors comment l’auteur adapte son graphisme et sa narration selon l’ambiance du récit !

Un tome rempli de combats, mais néanmoins très calme et posé, à l’image de Masataka, où l’on prend le temps de tout appréhender et de comprendre certains éléments. Dommage que l’édition ne suive pas toujours, avec des noms de personnages qui ont changé de transcription depuis leur première apparition. Il y a donc une certaine baisse de rythme, mais plutot reposante dans l’univers de l’auteur. Serait-ce le calme avant la tempête ?


Tianjun


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Tianjun

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News