Encyclopedia Diabolica Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 30 November 2010

Le Plantureux, la Grande Gueule Noire, les sirènes de feu... Ces noms ne vous disent rien..? Et pourtant, ils font partie du paysage folklorique français, au même titre que les yokaï au Japon.
Le temps de quelques nouvelles d'une dizaine de pages, Christophe Kourita, mangaka franco-japonais qui fait partie des rares auteurs occidentaux ayant été publiés au Japon, va nous présenter via cette Encyclopedia Diabolica différents Yokaï français, dressant par la même un portait très intéressant de notre terroir... c'est d'ailleurs là que réside toute la force de ce titre qui se lit avec énormément de plaisir.

Tirant sans doute son inspiration des grands spécialistes du genre (on pense bien sûr à Shigeru Mizuki), Christophe Kourita nous dévoile avec cet ouvrage tout son amour du folklore nippon, mais aussi de la France. Car derrière ces petits récits fantastiques, l'auteur nous offre une excellent panorama de la culture française de jadis. En lisant Diabolica, on peut se rappeler de certaines histoires effrayantes racontées par sa grand mère, ou de vieilles superstitions et légendes propres à chaque région...

On peut également souligner la singularité de chacune des histoires proposées. Certaines sont plus centrées sur le yokaï qui y figure, d'autres s'intéressent plus au personnage humain et sont pourvues d'une morale... Au final, chaque histoire est unique et très intéressante: il n'y aucun temps mort dans ce premier tome, qui frise l'excellence.

Le coup de crayon de Kourita, qui peut sembler assez simpliste , voire grossier de prime abord, va révéler toute sa force au fil de la lecture. Il est en effet particulièrement adapté à ce type de récit fantastique. Certains lieux, comme le Paris du 19ème siècle ou le lavoir de la fosse Dionne, sont superbement représentés. Il devient alors évident que l'auteur a fait des recherches pour l'élaboration de son récit.

En définitive, ce premier opus de Diabolica, qui transpose le mythe des yokai dans le paysage français, est une véritable surprise. L'œuvre de Christophe Kourita, déjà reconnue au Japon (l'ouvrage est préfacé par Jiro Taniguchi) mérite amplement qu'on s'y intéresse chez nous... A lire de toute urgence!


shinob


Critique 1 : L'avis du chroniqueur


18 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News