Dragon Ball - Perfect Edition Vol.13

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 24 March 2011

Le tournoi du Tenkaichi Budokai bat son plein, et le mystérieux Shen est opposé à Daemon Junior, la terrible réincarnation de Piccolo. Mais lorsque Dieu échoue, c'est à Goku que revient le devoir de sauver la Terre de ce terrible ennemi...

Ce treizième tome de l'édition Deluxe de Dragon Ball est très particulier puisqu'il s'agit du volume concluant la partie "Dragon Ball" puisque s'en suivra la partie correspondant à "Dragon Ball Z", mais gageons que le titre format papier ne change pas de nom, à l'instar de Naruto. Remarquons d'ailleurs que le découpage du volume est vraiment bien effectué. Là où dans l'édition originale, la fin de l'affrontement contre Piccolo et le début de celui contre les Saiyen (que nous découvrirons au prochain volume donc) occupaient un même tome, celui qui est exclusivement consacré à la lutte contre l'infâme démon vert, que son adversaire soit Shen ou Goku.

L'action est donc au centre du volume. Nous assistons tout d'abord au combat entre Shen, en réalité le Tout-Puissant, et Piccolo. Celui-ci se révèle intense dans le sens où on a là un duel entre Dieu lui même et son alter-égo. Le suspens subsiste alors, et on se demande lequel des deux combattants sortira vainqueur ! Là où on reste sur sa faim, c'est que le combat tourne court, sans doute pour mettre en valeur l'affrontement suivant, Goku étant le prochain adversaire du démon.
Encore une fois, notre héros, après un entraînement céleste, est devenu bien plus fort. Tenshin-Han le dit lui-même en début de tome, plus jamais ils ne pourront rivaliser avec lui. L'affrontement qui s'en suit nous le prouve dans chacun des deux adversaire résiste aux techniques les plus redoutables de l'un et de l'autre, qu'il s'agisse de simples coups au corps à corps ou bien de vagues d'énergie. Il est donc clair que les affrontement innocents de début de série ont totalement disparu, et que nous avons droit à des combats digne du Nekketsu. Rien ne sera plus jamais comme avant et si cela déplait à certains, force est de constater que c'est ce côté sérieux dans les combats qui aura séduit la plus grande partie des fans.

Ce volume se révèle tout de même très bon dans le sens où l'intensité est omniprésente. Si on se doute que notre héros sera vainqueur, son ennemi est tellement puissant qu'on se demande de quelle manière il sortira victorieux. Là aussi, on peut être déçu du coup final, un peu trop simple après ce que Goku à lui-même endurer. Mais qu'importe, on oublie rapidement ce défaut pour assister à ce qui représente la conclusion de la partie "Dragon Ball". Une page se tourne, cela se sent, et sans un petit mot sur la fin, nous serions en droit de penser que la série est terminée, un bien pour certains et un mal pour d'autre.

En somme, ce treizième tome de Dragon Ball se savoure étant donné que nous avons là l'un des affrontements les plus importants de Dragon Ball, le tout sur un format de très haute qualité. L'édition de Glénat ne perd donc pas de sa superbe, un point essentiel qui pourrait convaincre quiconque ne possède pas de précurseur du shônen Nekketsu de remédier à cela rapidement !


Takato


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News