Dragon Quest - Les Héritiers de l'Emblème Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 03 September 2018

Dragon Quest! Un nom qui fait rêver des milliers de joueurs! Et c'est d'autant plus vrai depuis que la saga Final Fantasy s'est transformée et à quelque peu perdu de son charme; désormais Dragon Quest est LA référence pour les amateurs de J-RPG! 


La licence a déjà connu plusieurs adaptations dont le très apprécié "La quête de Dai" (ou Fly) en France, mais également et plus récemment "Emblem of Roto" qui va nous intéresser d'autant plus ici que le présent titre n'est autre que sa suite! 


Pour l'occasion on retrouve donc Kamui Fujiwara au dessin, accompagné des auteurs du jeu pour le scénario. Et si "Emblem of Roto" nous a enchantés sur 21 tomes, "Les héritiers de l'emblème" est toujours en cours au Japon avec déjà 30 volumes...on sait d'ores et déjà qu'on part sur une longue, et on l'espère passionnante, quête de fantasy! 


Et c'est Mana Books qui va nous faire à nouveau voyager dans cet univers! 


Il y a déjà 25 ans, les trois héros légendaires, Arus, Alan et Aster ont vaincu le roi démon et la paix put être instauré. Mais 20 ans plus tard, un étrange événement a fait disparaître la magie du monde ce qui bouleversa tout son équilibre! Cet événement tragique s'est accompagné d'un autre tout aussi dramatique: au même moment toutes les personnes présentes dans le château royal disparaissent! Seul reste un jeune garçon, le prince héritier Aros. Mais ce dernier a perdu la mémoire et est recueilli par une bande de brigands qui vont lui apprendre à se battre bien qu'il refuse de tuer. 


Après cinq ans de cette vie de vols et de pillages, le groupe de brigands tombe sur deux jeunes aventuriers, très habiles au combat, qui connaissent Aros et réveillent en lui certains souvenirs... Il va alors quitter la troupe et partir à la recherche de nombreuses réponses! 


Quel plaisir que de retrouver Dragon Quest! D'autant plus qu'on retrouve le même dessinateur ce qui contribue à nous replonger immédiatement dans cet univers qui a marqué tous les amateurs de fantasy! 


Et pourtant si le plaisir est réel, il faut admettre que ce premier opus n'a rien de bien exceptionnel, et c'est très certainement pour cela que Mana Books sort le deuxième tome en parallèle, afin de pouvoir prolonger le voyage pour ôter ce léger goût amer. 


Commençons donc par les points négatifs: déjà on saute à pieds joints dans les clichés du genre, à savoir un héros orphelin qui part en quête initiatique sur les traces de son passé et de ses origines (et donc de ses parents)... C'est sans doute un passage obligé du genre, mais c'est ici fait sans la moindre finesse! 


Ensuite, il faut être honnête, il n'y a rien de bien stimulant dans ce premier tome... C'est lent, il ne s'y passe pas grand-chose, les décors sont pauvres, et si à la fin du tome Aros entame déjà sa quête, on n'a pas le sentiment d'avoir vécu grand-chose à ses côtés avant d'en arriver là... 


C'est donc la principale raison de ce goût amer...mais on sait pertinemment que l'aventure sera riche et peuplée de nombreux personnages, il faut bien commencer quelque part, et de mémoire, le premier tome de Emblem of Roto n'était pas exceptionnel non plus. 


A côté de ça, on retrouve l'univers qu'on connaît bien et qu'on apprécie, on revoit même certains personnages de la série précédente, il est fait mention à plusieurs reprises des événements qu'on a pu vivre dans cette dernière...des ponts essentiels pour ancrer ce titre dans cet univers; sans pour autant être un frein pour les lecteurs non familiarisés avec l'univers de Dragon Quest! 


La volonté des auteurs de placer la trame 25 ans plus tard était justement de permettre aux nouveaux venus de pénétrer dans ce monde sans s'y sentir perdus. 


Pour les autres, le lien entre Aros et la précédente génération laisse peu de place aux doutes, c'est presque du fan service, mais on ne peut qu'apprécier. 


En ce qui concerne l'univers en lui même, les codes sont respectés, on devine les classes des personnages (voleur, guerrier, moine...) à ceci près l'absence de magie, qui n'est autre que la raison d'être de cette aventure... Un Dragon Quest sans magie, voilà qui est original, perturbant, mais diablement original. Et même si on se doute que ce n'est pas amené à durer, cela pose des bases nouvelles qui redéfinissent les codes et redistribuent les cartes! 


Et puis il faut bien entendu parler du ton de cette série qui semble bien plus sombre et violent que ce qu'on a connu précédemment dans l'univers Dragon Quest, ce qui n'est pas déplaisant du tout, cela ajoute de la maturité voire davantage de cohérence. 


En ce qui concerne le dessin pas de surprise puisqu'on retrouve le même dessinateur que pour la série précédente, on est donc en terrain connu et cela contribue à la continuité entre les deux récits. 


Nous avons donc là un premier opus intéressant, mais assez décevant il faut le reconnaître, mais sans doute parce qu'il s'agit justement de Dragon Quest et que par extension on en attend beaucoup; la même entrée en matière dans une autre série n'aurait peut-être pas déçu ainsi. 


Cela ne nous empêche pas d'être pressés de découvrir la suite, ce qui peut se faire dans la foulée grâce à l'initiative de Mana Books de publier les deux premiers tomes en parallèle...vous savez ce qu'il vous reste à faire! 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News