Dr Stone Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 29 July 2019

Critique 2


Tsukasa et son nouvel empire de la force s’apprête à attaquer le village de la science désormais dirigé par Senku, mais ce dernier n'a pas dit son dernier mot et prépare ses troupes avant l'assaut fatidique: ils mettent tout en œuvre pour mettre au point des "portables", afin de gagner la guerre de la communication !


Plus on avance dans ce titre et moins celui ci devient plaisant à lire! En effet on perd de plus en plus le coté shonen pour avoir à la place un "manuel du petit chimiste"! Et encore si c'était ça, cela pourrait passer, mais clairement les étapes scientifiques qui nous sont présentés ne sont clairement pas destinées à un public de jeunes lecteurs de manga. Et si certains comme je peux l'être ne sont plus des jeunes lecteurs, cela n’empêche que la complexité de la science présente dans ce titre nous sort totalement de celle ci !
Nos héros se démènent pour créer un moyen de communication...fort bien...mais pour quelles raisons font ils cela? En prévision de la guerre contre Tsukasa. Cependant dans le titre les mois passent, les saisons passent, et Tuskasa reste inactif! Pourquoi laisser à un génie tel que Senku le temps de se préparer? Cela n'a absolument aucun sens !


Alors il y a certes des choses intéressantes tel que l'évolution de certains personnages comme Magma, l'évolution de la relation entre les personnages qui apprennent à se faire confiance, qui prennent confiance en eux et en leurs capacités... mais cela reste bien léger à coté de la lourdeur de l'évolution du récit!
A coté de ça les auteurs nous proposent également des "retournement de situations" sortis d'absolument nulle part et qui, s'ils peuvent apparaître intéressants, à bien y réfléchir, sont complètement cons: alors qu'ils parviennent à créer le fameux moyen de communication à distance, Senku et ses camarades trouvent un disque avec la voie d'une star de la chanson de l'époque et décident de l'utiliser dans cette guerre psychologique pour rallier les guerriers réveillés par Tsukasa... C'est comme si la voie de Céline Dion nous demandait de la suivre dans une guerre et qu'on acceptait... En même temps si ces fameux guerriers sont assez débiles pour suivre un lycéen, pourquoi ne pas se laisser séduire par la voie d'une chanteuse ?


Clairement le plaisir de lecture a disparu...il se faisait de plus en plus discret avec les tomes précédents, mais ici on s'ennuie ferme! Et ce qu'on aurait pu laisser passer dans d'autres séries, ou même dans celle ci précédemment, ne passe plus, on n'a plus envie de faire d'effort !
Les auteurs sont parvenus à faire d'un concept intéressant et prometteur quelque chose de profondément chiant !


Critique 1


Suite à l'assaut des forces de Tsukasa, ce dernier est au courant de la survie de Senku. La guerre entre les deux camps risque de monter d'un cran, aussi le scientifique en herbe décide de mettre au point la plus utile des technologies et la plus dangereuse en terme de communication : le téléphone portable. Seulement, trouver les éléments nécessaires ne sera pas une mince affaire...

Contre toute attente, la monté des tensions entre Senku et Tsukasa n'est pas synonyme de tome survolté, bien au contraire. Dans un premier temps, l'objectif de Senku est de mettre au point un téléphone portable, ce qui n'a rien d'une mince affaire. Concernant l'effet sur le lecteur, il y a de quoi être sceptique mais aussi curieux face à cette objectif qui semble être particulièrement délicat. On comprend, au fil des pages, davantage l'appareil que Senku veut mettre au point, mais c'est davantage la manière qu'ont les auteurs de marquer cette avancée qui va faire piétiner le rythme du tome.

Les explications scientifiques restent sympathiques à découvrir, c'est un fait, mais c'est davantage ce qui gravite autour qui rend la lecture de la première partie de volume plus monotone que d'habitude. Le côté léger fait parfois son petit effet, mais les volontés d'écriture sur les personnages se révèlent un chouïa faiblarde, notamment parce que les interactions ne vont jamais bien loin, n'ont que peu d'impact, et sont vouée à bâtir des schémas de personnages stéréotypés et des rapports assez artificiels. Peut-être est-ce la faute à un casting un peu trop dense, mais la sauce peine à prendre totalement durant la première moitié.

Néanmoins, ce 7e tome parvient à se rattraper dès qu'il s'agit de porter l'intrigue un peu plus loin. L'avancée du conflit contre Tsukasa semble réserver de belles surprises, les plans de Senku sont audacieux (bien que reposant parfois sur des facilités un peu sorties du chapeau), et toute la dimension héritage autour de son père continue à apporter un peu de densité au récit. On ne peut qu'espérer que cette orientation perdurera au fil de l'histoire, et que les échos entre passé et présent se révèleront encore plus utiles par la suite.

Malgré un petit soucis de rythme sur le départ et une difficulté à se lancer, ce 7e tome arrive pourtant à susciter de l'enthousiasme quant au conflit à venir contre Tsukasa. On reste curieux de voir de quelle manière Riichiro Inagaki pensera un affrontement à grande échelle en se reposant sur des concepts scientifiques, ce qui pourrait donner lieu à un huitième opus vraiment savoureux.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

7 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News