Crimson Hero Vol.3 - Actualité manga

Crimson Hero Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 03 November 2011

La section féminine a enfin son sixième et dernier membre permettant ainsi la réouverture officielle. Comme prévu, Nobara s’en retrouve fort heureuse puisqu’elle peut enfin rejouer au volley-ball. Mais son trop grand enthousiasme finit par négliger les membres-même de son équipe de volley. Après avoir pris conscience de sa négligence, elle se confie à Yushin, un garçon qui fait partie de la section masculine de volley-ball et l’un des garçons dont Nobara s’occupe à la résidence. Un début de rattachement qui ne sera pas sans conséquence, surtout pour notre malheureuse Nobara…

Dans ce présent tome, les choses commencent à se mettre en place : l’équipe féminine de volley est au complet, les personnages commencent à se familiariser entre eux, … Les choses sérieuses peuvent enfin commencer. Pourtant, tout n’est pas réglé pour notre pauvre héroïne…

Il se passe bien des choses dans ce volume, c’est le moins que l’on puisse dire, trois parties de l’histoire se mêlent dans le récit de cet opus. La première partie concerne bien évidemment le volley-ball en tant que tel et les responsabilités que ce sport engendre. La seconde partie est celle de la famille, qui avait été mise un peu entre parenthèses dans le second volet, qui revient donc à la charge dans ce présent tome. Enfin la dernière concerne la partie amoureuse, qui ne fait que débuter.

Mitsuba Takanashi, l’auteure, gère ces trois piliers avec une certaine aisance. A chacune de ces parties, notre héroïne se remettra en question. Quand elle négligera pendant un temps les membres-même de son équipe, elle se remettra en question ; quand elle sera confrontée aux conséquences de son absence en tant qu’héritière du Seiryu, elle se rendra compte qu’elle ne peut pas indéfiniment fuir ses responsabilités envers sa famille. A chacune de ses remises en question, elle se tourne vers une personne pour l’aider à surmonter ses épreuves : Yushin.

Ce volume renforce donc l’importance du personnage de Yushin, surtout envers les yeux de notre héroïne qui verra en lui une personne digne de confiance. Mais qu’adviendra-t-il quand elle se rendra compte de ses sentiments naissants envers Yushin ? Pas que du bon, certainement ! Le personnage de Yushin nous avait déjà interpellé pour son côté assez brute et émotif. Mais on s’est vite rendu compte que c’était une personne digne de confiance, cachant un cœur tendre comme du chocolat. Un personnage masculin très attachant, même si parfois ses réactions nous paraissent un peu trop impulsives, ce qui peut-être assez irritable la plupart du temps.

L’auteure renforce donc son récit, en nous passionnant toujours plus. Elle insuffle un récit dynamique et plein d’intérêts sans pour autant s’embrouiller dans son scénario. On pourrait penser que l’action sportive est reléguée au second plan dans tout ce concentré relationnel. Et même si c’est le cas, on n’y fait vraiment pas attention, tellement on est happé par l’histoire. De plus, je mettrai ma main à couper que Mitsaba Takanashi a prévu de mettre en place une compétition sportive pour les tomes à venir. Il faudra, certes, faire attention à ce trop plein de dynamisme, au risque de s’embrouiller les pinceaux. Mais bon, ne nous privons pas de notre plaisir non plus à déguster Crimson hero !

En conclusion, ce troisième tome se veut fort palpitant. Tout le monde y trouvera son compte, les amoureux de romance, les amateurs de sport et ceux qui sont friands des problèmes en tout genre. Sauf si certains n’aiment pas ce mélange explosif. Mais en tout cas, Crimson hero est un shojo vraiment pas comme les autres.


Titali


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News