Créatures fantastiques Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 18 September 2020

Après quasiment un an d'attente depuis le tome 3 en juillet 2019, Créatures Fantastiques a fait son retour en juin dernier avec son 4e et avant-dernier opus. Une attente qui est forcément apparue un peu longue puisque le troisième opus nous laissait sur un petit climax, Ziska ayant été contrainte de suivre le mystérieux jeune homme se faisant appeler Jean ! Tandis que Nico et les autres pensent à un kidnapping de la part de ce garçon trop secret pour être totalement honnête, notre petite héroïne, elle, se retrouve face à un griffon blessé...

Le petit suspense autour du "kidnapping" et de la recherche de Ziska par Nico a beau retomber un peu vite, Kaziya nous amène ici jusqu'à un cas intéressant, celui d'un griffon, créature folklorique bien célèbre qui se voit ici réapproprié de manière plutôt efficace, dans la mesure où cela place notre jeune héroïne face à certains dilemmes. Comment une créature aussi puissante a-t-elle pu être si gravement blessée ? Que fait-elle si loin de ses terres d'origine dont normalement elle ne sort pas ? Et, surtout, faut-il la soigner ? En effet, L'animal s'en est déjà pris à des humains par le passé, et rien ne dit qu'il ne recommencera pas une fois guéri... Ces légers tiraillement passés, le passage est également intéressant pour ce qu'il a à nous dire sur la réelle identité de Jean, sur l'existence d'être plus anciens, et le tout permet d'installer ensuite le jeune homme en tant que personnage récurrent dans les aventures de nos héros.

Car une fois le cas du griffon passé après la moitié du tome, la deuxième moitié amène évidemment Ziska et les autres face à de nouveaux cas étonnants de créatures, en tête desquelles un bien mystérieux oeuf pas comme les autres au sein d'une femme. L'oeuf a une apparence inhabituelle, le coq qui le surveille se montre étrangement agressif, le fermier est bien embêté puisque sa ferme est ce qui lui permet de vivre... Nos héros vont donc devoir lever le voile sur cet oeuf et sur la créature qu'il contient sans faire de grabuges. Kaziya explore volontiers quelques pistes intéressantes. S'agirait-il d'un basilic ? D'un cocatrix ? Cela pourrait correspondre au vu des premières hypothèses faites, mais une fois l'oeuf éclot la vérité pourrait être encore différente, et parvenir à sauver la créature demandera avant tout de parvenir à l'identifier... Tout en croquant une créature assez trognonne dans son genre, Kaziya a la bonne idée d'élargir encore ses horizons en s'inspirant cette fois-ci d'une créature plus méconnue, issue de la mythologie lituanienne. Qui plus est, cela permet aussi d'évoquer les différences pouvant exister d'une légende à l'autre, les variations qu'il peut y avoir pour des mêmes créatures selon la littérature à laquelle on se réfère, et c'est un aspect qui aura encore plus d'importance dans l'affaire suivante qui début dans le dernière chapitre.

Le tome nous laisse à nouveau sur un mini-climax, et sachant que le prochain tome sera déjà le dernier on a plutôt hâte de voir comment s'achèvera tout ceci. En attendant, avec ce 4e opus Créatures Fantastiques reste une petite lecture particulièrement plaisante, surtout pour son approche de certains animaux folkloriques/mythologiques.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News