Courtisane d'Edo (la) Vol.7 - Actualité manga

Courtisane d'Edo (la) Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 09 September 2019

« J’accepte de garder le silence pendant quelques temps. Mais « pendant quelques temps » seulement ! »

Suite à un manque de vigilance, Yukari a surpris Akane et Riitchirô alors qu’ils parlaient de leur enquête. Akane ne veut pas la mettre en danger, le souvenir de la mort de ses amis étant encore bien trop cuisant. Elle décide donc de lui mentir et invente une histoire d’agents secrets… La mangaka a tout à fait conscience du caractère peu crédible de cette explication, mais c’est loin de la desservir. En effet, elle replace les choses dans leur contexte et nous rappelle que Yukari n’a pas reçu d’éducation comme Akane, et qu’elle ne connaît que peu de choses du monde extérieur.

« Cette main… je suis si heureuse de ne pas avoir à m’en défaire… et en même temps, la culpabilité m’habite. »

Akane est perdue : elle éprouve des sentiments contradictoires. Si elle souhaite terriblement retrouver le coupable et le faire payer, elle est en même temps soulagée à l’idée que cette résolution ait été repoussée. En effet, l’arrestation de Nakamura entraînera sa séparation avec Sôsuke. Ce tiraillement qu’elle ne peut s’empêcher de ressentir la plonge dans la confusion. Elle essaie de corriger ça en s’investissant davantage dans leur enquête mais trop hâter les choses n’est pas forcément la solution adéquate. Elle place une grande pression sur ses épaules et met son bonheur personnel et l’avenir qu’elle pourrait avoir avec Sôsuke entre parenthèses ; toutefois se focaliser sur sa vengeance devient une source de souffrance pour notre héroïne. De son côté, Sôsuke ressent bien des tourments aussi. Avec cet homme torturé, la mangaka illustre parfaitement la difficulté à trouver un équilibre entre ce que l’on sait qui rendra l’autre heureux et ses propres désirs égoïstes.

« C’est un médecin généraliste, pas un chirurgien. Alors, pourquoi cette odeur de sang ? »

L’arrivée d’un nouveau personnage vient apporter une nouvelle dynamique à l’histoire. Ce médecin un peu étrange va s’intéresser de très près à nos deux héros. D’ailleurs, il pourrait bien aussi être impliqué dans les récents événements. Une question plane au-dessus de ce mystérieux protagoniste : ami ou ennemi ?

« Dans l’obscurité, une lumière plus ardente que jamais semble se projeter sur le dos de notre homme… »

L’enquête connaît encore une fois des hauts et des bas, et dans cette ambiance de suspicions il n’est pas aisé de discerner le vrai du faux et les ennemis des alliés. Tout cela va donner lieu à des quiproquos et des méprises, bien maîtrisées par Sakurakouji, qui viennent complexifier l’intrigue.

Un tome réussi même si on peut ressentir une certaine frustration à ne pas revoir Yukari : on espère que la suite de cette affaire sera développée dans le prochain tome.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News