Cigarette and Cherry Vol.2 - Actualité manga

Cigarette and Cherry Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 24 September 2020

Notre jeune étudiant a échappé au pire en se jetant en avant pour éviter le camion qui semblait devoir le percuter, et ainsi l'auteur a su déjouer nos attentes sur ce petit cliché assez courant dans les mangas. Mais il reste que le garçon a gaffé en oubliant les tickets du feu d'artifice chez lui à cause de la fatigue, tandis que sa précieuse senpai l'attend en yukata en ayant décidé de lui laisser une chance et d'espérer quelque chose. Et il a beau sprinter autant qu'il peut, il semble désormais impossible qu'il arrive à temps pour le feu d'artifices... alors, quelle sera la réaction de la belle doctorante devant ses excuses ? Saura-t-il être franc ?

A vrai dire, le début de ce deuxième volume permet surtout de souligner de plus belle une chose qui était déjà importante dans le tome 1: s'il veut séduire sa belle, notre héros se doit d'être franc, de ne pas inventer d'excuses, de savoir s'excuser, tant on a déjà bien compris que la jeune femme, sans doute marquée par ses expériences passées, ne supporte pas qu'on ne soit pas franc avec elle. On suit alors avec attention les efforts du jeune garçon, on voit bien qu'il est encore immature, mais on cerne aussi qu'il cherche précisément à évoluer pour gagner en maturité, chose qu'il montrera encore dans la suite du volume, par exemple en changeant de style capillaire... Mais on sent bien que le chemin sera encore long, notamment via ses différentes rixes avec Blondinette (la collègue de Cigarette, c'est le patron qui les appelle comme ça) au café ! Mais quoi qu'il en soit, petit à petit, le jeune étudiant semble bel et bien évoluer, y compris côté petit boulot... Mais pourra-t-il se montrer à la hauteur quand les fameuses "expériences passées" de Cigarette referont surface ?

En effet, l'un des enjeux majeurs de ce volume est sans nul doute le retour de l'ex de la jeune femme, cet ex qui l'a visiblement tant faite souffrir autrefois et qu'elle aimait a priori énormément. On devine volontiers que l'homme est à l'origine d'une bonne part du caractère de Cigarette et notamment de sa dégoût pour le manque de franchise. Mais l'ex n'est évidemment pas de retour pour rien, se pose en rival amoureux pour notre héros, et peut compter sur son expérience et sa maturité... Que pourra donc faire notre étudiant, simple prétendant, face à cet homme plus mûr, connaissant Cigarette bien mieux que lui, et ayant la conviction qu'il peut désormais rendre une femme heureuse au point de se permettre de la toucher ? En tout cas, une chose est sûre: le jeune garçon ne lâchera rien ! Mais il reste que, comme le patron le dit, ce sera à Cigarette de faire son choix à la fin.

La tranche de vie de Daishirô Kawakami s'enrichit bien autour d'éléments classiques mais on ne peut plus efficaces, où il joue fort bien sur ses deux personnages principaux et sur leurs différences d'expérience entre autres choses. On appréciera facilement la palette de personnages secondaires autour d'eux, les nombreuses pointes d'humour (devant ici beaucoup aux petites querelle entre l'étudiant et la jalouse et très protectrice Blondinette), et la possibilité d'observer attentivement les visages a priori impassible de la superbe Cigarette pour y déceler les petites notes d'émotion, le tout contribuant à faire de ce début de série une vraie réussite particulièrement enlevée.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News